Serge Gauthier a célébré son 1000e match en tant que statisticien au hockey en compagnie du premier entraîneur avec lequel il a travaillé : Jos Canale des Castors de Sherbrooke.

Un 1000e match pour le statisticien Serge Gauthier

Le statisticien en chef du Phœnix de Sherbrooke, Serge Gauthier, a franchi le cap des 1000 matchs de hockey à ce poste, lundi lors de la visite des Voltigeurs de Drummondville.

Le rôle de statisticien a d’ailleurs bien changé au fil du temps.

« Quand j’ai commencé à l’an 2000, c’était bien différent. Je voyageais avec les équipes. J’étais dans l’autobus avec les joueurs. Je les suivais sur la route. Et surtout, tout était plus complexe. Je travaillais beaucoup plus dans le temps! Maintenant, grâce aux ordinateurs et aux logiciels, tout est plus facile et il y a moins de paperasse! » lance-t-il.

Ses débuts dans le monde des statistiques au hockey ont été le fruit du pur hasard.

« J’étais statisticien à la balle molle. Alors que je travaillais au Pif Despatie, j’ai croisé Mario Thivierge, le statisticien des Castors, et c’est à ce moment que j’ai commencé à faire des statistiques pour le hockey », indique celui qui a travaillé avec les Castors de Sherbrooke, les Tigres de Victoriaville, les MAINEiacs de Lewiston, le Saint-François de Sherbrooke, les Cougars du Collège Champlain et le Phœnix.

Jos Canale a été le premier entraîneur avec lequel Serge Gauthier a travaillé et ce dernier admet lui en devoir une.

« J’ai appris beaucoup avec Jos. Il était sévère, mais il m’a donné de bons conseils. J’ai entre autres appris que ce qui se passait à huis clos demeurait à huis clos. J’ai gardé plusieurs secrets avec le temps. »

Serge Gauthier n’a surtout pas l’intention de s’arrêter là.

« Je crois faire ça encore durant quelques années, jusqu’à ce que l’occasion se présente ou que je ne sois plus intéressé à poursuivre, mais il me reste encore de belles saisons je crois. »