l'inauguration de la patinoire Dominic-Fontaine a eu lieu vendredi avant-midi.

Ultime honneur à un jeune homme parti trop tôt

Une centaine de personnes se sont réunies pour l'inauguration de la patinoire Dominic Fontaine au parc Carmen C. Juneau et pour rendre un ultime hommage à ce jeune homme parti beaucoup trop tôt.
La plaque commémorative
C'est au sein d'une atmosphère empreinte d'émotion et de sérénité que parents, amis, anciens coéquipiers et connaissances ont assisté au dévoilement de la plaque commémorative de Dominic Fontaine, décédé à 27 ans des suites d'un virulent cancer.
Avant son départ, il avait manifesté le souhait d'aider les gens à faire du sport. C'est ainsi que l'idée de nommer la patinoire extérieure de la rue Georges-Guilbault avait été soumise par ses amis proches aux élus municipaux qui ont fait le nécessaire pour commémorer la mémoire de ce sportif émérite.
« La Ville de Windsor souhaitait souligner de façon particulière la personnalité et les valeurs véhiculées par Dominic. Ce jeune homme était reconnu et apprécié de tous. Pour plusieurs jeunes de sa génération, Dominic était un modèle », explique la mairesse de Windsor Sylvie Bureau.
Cet ancien porte-couleurs du Wild de Windsor était reconnu de tous pour son implication dans la communauté windsoroise et son ardent désir de défendre les siens. « Dominic était une personne authentique, ce qui est rare aujourd'hui dans un monde où le paraître prime. Mon fils était également un protecteur. Dans tous les sports qu'il a faits, il ne voulait pas que personne ne touche à ses amis. Dominic était également très fier de Windsor en tout temps », fait valoir son père Benoît.
Les parents de Dominic, Benoit Fontaine et Chantal Boudreault.
Témoignage d'amour
Grâce aux nombreuses personnes qui avaient pris la peine de se déplacer pour l'occasion, la famille Fontaine a été témoin de l'amour qui était porté à l'égard de Dominic, même huit mois après son décès. « Ce qui est agréable avec ce geste, c'est que ça le garde vivant. J'ai toujours été fière de mon frère, car, pour moi, c'était le meilleur et le plus fort. Ça permet de concrétiser mes pensées et c'est bon de savoir qu'il était reconnu ainsi par la communauté », estime sa soeur Jasmine.
« Ça représente beaucoup de fierté pour nous, mais ça envoie aussi un message qu'il ne sera jamais oublié. En tant que parent, nous avons peur que nos enfants tombent dans l'oubli, mais grâce à ça, il va demeurer dans les mémoires », raconte sa mère Chantal Boudreault.
Sur la plaque commémorative en l'honneur de Dominic Fontaine, il sera possible d'y lire le message accompagné des paroles de Dominic Fontaine : en l'honneur de l'homme, protecteur et défenseur de tous, reconnu pour sa détermination, son éthique de travail et son esprit d'équipe.
« Je ne baisse pas les bras, je ne suis pas né pour ça. Même vaincu, je me jette dans la bataille comme un samouraï, avec honneur et reconnaissance. Je veillerai sur ce lieu. Salut-là ! »