Trophée Raymond-Lagacé : deux anciens Cantonniers et un Phœnix en nomination

La longue liste des anciens joueurs des Cantonniers qui ont connu du succès dans la LHJMQ risque de s’allonger au cours des prochaines semaines. La LHJMQ a fait connaître les trois finalistes pour le trophée Raymond-Lagacé vendredi après-midi, et deux anciens Cantonniers y sont, de même qu’un joueur du Phœnix.

Les deux excellents défenseurs Isaac Belliveau (Océanic de Rimouski) et Jacob Dion (Voltigeurs de Drummondville), de même que le gardien slovaque Samuel Hlavaj (Phœnix de Sherbrooke) se font la lutte pour le trophée Raymond-Lagacé, qui récompense la recrue défensive de l’année dans le circuit Courteau.

Notons que ce trophée est remis depuis 1981.

Isaac Belliveau, comme Jacob Dion d’ailleurs, fut l’un des piliers des Cantonniers de Magog en route vers leur deuxième participation consécutive à la Coupe Telus, il y a un an.

Choix de deuxième ronde en 2018 de Rimouski, il a profité de cette année de préparation supplémentaire pour peaufiner son jeu ; cette année, le natif de Fleurimont a inscrit 53 points en 62 matchs pour terminer à égalité au deuxième rang des meilleurs pointeurs chez les défenseurs de la LHJMQ, tout en maintenant un différentiel de +12.

Jacob Dion

Dion, l’ancien capitaine des Cantonniers de Magog, a suivi le même parcours que son ancien coéquipier Belliveau.

Le natif de Stoke, un choix de quatrième ronde des Voltigeurs, a épaté à sa première saison dans la LHJMQ avec une récolte de 52 points en 63 matchs, dont 17 buts.

Samuel Hlavaj, quant à lui, a été dominant à sa première année LHJMQ ; celui qui a déjà remporté le trophée Jacques-Plante (meilleure moyenne de buts alloués à 2,25) a remporté 33 de ses 39 départs pour le Phœnix.

Ignoré par les équipes de la LNH lors du repêchage de 2019, parions que ses succès avec le Phœnix lui vaudront davantage d’attention.

Hlavaj est d’ailleurs répertorié comme le troisième meilleur espoir chez les gardiens pour le repêchage de 2020 de la LNH.

Isaac Belliveau