Le Phoenix a manqué d'opportunisme, samedi après-midi.

Troisième défaite en quatre matchs pour le Phoenix

Malgré une lutte serrée, le Phoenix de Sherbrooke a dû s’avouer vaincu, samedi, face à l’Armada de Blainville-Boisbriand qui a triomphé par la marque de 5 à 2. Le Phoenix est défait pour la troisième fois en quatre matchs.

Les Sherbrookois ont débuté la partie en lion. Moins de 30 secondes après la mise en jeu initiale, la troupe de Stéphane Julien s’est fait refuser un but. Malgré les 23 tirs dirigés sur le gardien de but adverse, le Phoenix n’a pas réussi à toucher le fond du filet en première période.

L’entraîneur-chef du Phoenix, Stéphane Julien, est satisfait du match qui a été disputé par ses poulains. « Tout au long du match, on a été solide. En première période, on était sur la rondelle et on a effectué beaucoup de tirs au but. En général, je ne peux pas me plaindre, ça a été un excellent match », a analysé Stéphane Julien au terme de la partie.

Une deuxième difficile

Le vent a tourné au deuxième engagement. Profitant d’un avantage numérique, Joël Teasdale, bien posté dans l’enclave, a fait dévier un tir derrière le gardien du Phoenix, Brendan Cregan.

Quelques minutes plus tard, après un cafouillage à la ligne bleue des locaux, Rémy Anglehart a réussi à déborder Alexandre Joncas pour déjouer Brendan Cregan, doublant ainsi l’avance des siens.

Moins de deux minutes après le deuxième but, Maxime Collin a profité d’une rondelle libre devant le filet pour faire scintiller la lumière rouge, chassant ainsi Cregan du match pour un deuxième match consécutif. Evan Fitzpatrick a donc pris le filet pour le reste de la rencontre.

Le deuxième but de l’Armada n’a pas plu à l’entraîneur de la troupe sherbrookoise. « Ce que je n’ai pas aimé, c’est le but compté en échappée, affirme Julien. Je veux un gardien qui se bat. Il était rendu dans le fond du filet. Le gardien de l’Armada a été bon au bon moment. »

Le Phoenix s’est soudainement réveillé lors du troisième engagement. Kolby Johnson a profité de plusieurs retours donnés par Francis Leclerc pour inscrire son premier but en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ).

Alors que Rémy Anglehart avait pensé mettre le match hors de portée, déjouant Fitzpatrick avec un tir très précis, Samuel Poulin a donné la réplique immédiatement, prouvant encore une fois la force de caractère des Sherbrookois. Par contre, le Phoenix n’a pas pu remonter la pente.

Le manque d’opportunisme a vraisemblablement coulé le Phoenix. « Ils ont été plus opportunistes que nous, indique Stéphane Julien. C’est un match qu’on dominait. On a joué du hockey de rattrapage, mais je ne peux pas être déçu. L’effort a été donné du début à la fin. »

Les Sherbrookois seront de retour en action le 28 décembre, alors que la troupe de Stéphane Julien sera en voyage du côté de Val-d’Or pour y affronter les Foreurs.