Tristan Roy

Tristan Roy revient avec les Cantonniers

MAGOG – Les Cantonniers de Magog retrouveront un visage familier au cours des prochaines heures. Tristan Roy, qui avait été une des piliers de l’équipe l’an dernier dans leur croisière vers la conquête de la Coupe Jimmy-Ferrari, est de retour à Magog. Ayant débuté la saison dans la LHJMQ avec le Titan d’Acadie-Bathurst, Roy a été cédé aux Cantonniers.

Roy avait été sélectionné au 19e rang (premier choix de la seconde ronde) par le Titan de l’entraîneur Mario Durocher le printemps dernier. Utilisé sporadiquement et ayant revêtu l’uniforme du Titan dans 18 de leurs 22 premières rencontres, le hockeyeur de Saint-Cyrille-de-Wendover était toujours en quête de son premier point cette saison.

Le Titan est loin d’avoir perdu confiance en Tristan Roy, mais de toute évidence il était préférable pour le relancer et ne pas nuire à son développement de le retourner à Magog où il jouera sur une base régulière en plus d’être des missions les plus importantes.

Le solide gaillard de six pieds deux pouces avait connu toute une progression la saison dernière avec les Cantonniers de Félix Potvin. Après avoir complété le calendrier régulier avec une récolte de 21 points, dont 11 buts, en 42 parties, Roy en avait obtenu presque autant en 18 parties éliminatoires. Tristan Roy avait totalisé 15 points, dont 10 buts, lors des dernières séries.

 On se souvient que c’est Roy qui avait procuré le championnat des séries aux Cantonniers avec son but gagnant en prolongation lors de la quatrième partie de la finale quatre de sept contre les Lions du Lac St-Louis. À la Coupe Telus où les Magogois avaient mis la main sur la médaille d’argent, perdant en prolongation en finale contre les Young Nationals de Toronto, Roy avait encore une fois été un des meilleurs des siens.

Retour à Amos

 Tristan Roy sera de retour à temps à Magog pour être du voyage qui amènera les Cantonniers à Amos pour un programme double en fin de semaine. Il va sans dire que Roy sera le bienvenu dans le camp magogois. Sa réputation de véritable joueur d’équipe et de travailleur acharné est loin d’être surfaite. C’est aussi un joueur facile à diriger qui a toujours fait l’unanimité auprès de tous ses anciens entraîneurs.

 « Je ne suis vraiment pas inquiet pour Tristan, car sur le plan de l’éthique de travail, c’est difficile de trouver mieux. On va s’assurer qu’il retrouvera sa confiance et le plaisir de jouer. C’est ce qui compte, car il a ce qu’il faut pour réussir. La pression ne l’étouffe pas et il sait ce que ça prend pour gagner.  Ce serait une erreur de le voir comme un sauveur. De toute façon, Tristan sait comment ça se passe à Magog. Il connaît bien le moule» , affirme Potvin qui n’a pas hésité à faire un parallèle avec l’ancien Cantonnier Gabriel Fontaine.

 « Gabriel était revenu à Magog après avoir entrepris la saison dans le junior majeur. Cela l’avait très bien servi et sa carrière avait explosé par la suite chez les juniors. Je crois que ce sera tout aussi bénéfique pour Tristan.»