Le comité organisateur de la Traversée internationale du lac Mégantic – Le Lac en fête se prépare fébrilement pour la 18e édition de l’événement (13e pour le volet natation). De gauche à droite, Alexandra Désilets, directrice de course, Peter Manning, responsable du comité organisateur natation, et Colin Hill, délégué pour la Fédération internationale de natation (FINA).

Traversée internationale du lac Mégantic : ampleur et rayonnement

D’année en année, la Traversée internationale du lac Mégantic ne cesse de grandir et d’ajouter au rayonnement de la région pour ses activités sportives.

Pour la 13e édition du volet natation, 30 nageurs de 13 pays différents, 12 femmes et 18 hommes de très haut calibre, prendront part à l’épreuve principale, le samedi 3 août. Le départ se fera à la plage du Camping de Piopolis, à 13 h, jusqu’au parc des Vétérans, à Lac-Mégantic, un parcours de 10 km. L’arrivée est prévue vers 14 h 45. La course est sanctionnée par la Fédération internationale de natation (FINA) et fait partie de sa Coupe du monde FINA/CNSG.

Le comité organisateur, au fil des ans, a développé une expertise, un savoir-faire et une approche appréciée des nageurs. En fait foi le témoignage d’une nageuse italienne : « Parmi toutes les courses dans le monde auxquelles je participe, Lac-Mégantic est ma préférée, où j’aime venir, pour l’accueil chaleureux que vous nous offrez, l’ambiance, je m’y sens très bien tout le temps ! »

« Et pourtant, qui ne voudrait pas aller en Italie, un pays qu’on voudrait tous visiter ? », questionne madame Purtell, l’une des responsables du comité d’accueil qui est en communication depuis de nombreuses années avec la nageuse.

Chez les femmes, il faudra surveiller particulièrement deux anciennes championnes à Lac-Mégantic, les Italiennes Rachele Bruni et Arianna Bridi. « Également, la Hongroise Anna Olasz et la Française Caroline Jouisse, qui toutes les deux ont embarqué sur le podium du 10 km Fina de Roberval, la semaine dernière. Ces quatre femmes occupent actuellement de la 2e à la 5e position au classement du circuit de la Coupe du monde FINA », a déclaré en conférence de presse la directrice de course, Alexandra Désilets.

Chez les hommes, on promet une course aussi très enlevante. « À surveiller le Hongrois Kristof Rasovszky, qui a remporté la course en 2017 à Lac-Mégantic, et médaillé d’or la semaine dernière au 10 km de Roberval. À voir également le champion ici en 2016, Andreas Washburger, d’Allemagne, qui est actuellement 2e au classement de la World Cup Series. »

Le récent champion de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, Marcel Shouten, des Pays-Bas, et le médaillé d’argent, Christopher Deegan, d’Australie, seront également de la partie. Cinq Canadiens et quatre Canadiennes prendront également part à la course, qui revendique le titre d’une des plus généreuses au chapitre des bourses aux athlètes méritants, qui totalisent 30 000 $ en monnaie américaine.