Les entraîneurs des Harfans Samuel Collard, Alex-André Perron et Alex Durette sont prêts à représenter leur ville lors du Tournoi international bantam de Sherbrooke.

Tournoi international bantam : la pression d'une fiche parfaite

SHERBROOKE — C’est avec un dossier sans défaite que les Harfangs bantam AAA du Triolet se présenteront mercredi au match d’ouverture du Tournoi international bantam de Sherbrooke. Cette pression attachée au rôle de favori, l’entraîneur Samuel Collard s’en serait bien passé même s’il se réjouit des récents succès de son club.

« Ça pèse lourd, admet l’entraîneur Samuel Collard. Les gens ne voient que cette fiche parfaite en regardant notre équipe. À l’interne, on ne se soucie pas vraiment de notre dossier. En fait, personne n’en parle au sein de l’équipe. On ne met pas l’accent sur les résultats. Donc le fait d’arriver sans défaite, avec les projecteurs braqués sur nous au TIBS, ça fait bizarre. Ce n’est pas parce que notre équipe ne souhaitait pas ça, c’est plus que nos joueurs ont davantage l’habitude d’affronter des défis plutôt que d’être les favoris. »

Cette fois, le défi sera de ne pas entacher le dossier de 7-0-2.
TEXTE-courant:       « On est très opportunistes à l’attaque et nos gardiens font un bon travail, mentionne Samuel Collard. Nos unités spéciales fonctionnent bien. La recette de notre succès est très simple. On met des rondelles au filet et on travaille fort autour du gardien adverse. L’effort est là, personne ne se complique la vie et on travaille bien en équipe. »

Le premier adversaire des Harfangs: les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne.

« On affrontera d’entrée de jeu l’équipe contre laquelle on a joué lors du dernier match, dimanche dernier. On l’a abordé ce week-end comme une partie de six périodes et il nous en reste trois à jouer. »

Avec l’absence d’une équipe russe cette année, Samuel Collard admet qu’il aurait bien aimé affronter une équipe internationale.

« J’étais derrière le banc la dernière fois que les Russes sont venus au TIBS. L’engouement est plus grand quand ils sont au tournoi évidemment. En même temps, ceux qui sont au bantam AAA ont souvent participé au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec et ont déjà vécu l’expérience de jouer contre d’autres pays. »

Un titre à conserver

Chez les cadets, les Harfangs ont de grands souliers à chausser: ceux de champions en titre.

« On veut répéter l’exploit de l’an dernier en gagnant le TIBS pour une deuxième fois chez les cadets, souligne l’entraîneur Alex Durette. On mise sur deux joueurs qui étaient présents à la dernière participation: Frédéric Gingras et Darren Haylwin. Ils ont levé le trophée l’an dernier et peuvent témoigner à quel point c’est plaisant de gagner le TIBS. On est à Sherbrooke, c’est notre tournoi et l’objectif est de le gagner. On le sait que l’on est capables d’y parvenir quand on analyse nos dernières sorties. »

Leur fiche? Six victoires, six défaites et une partie nulle.

« On manque de constance. On veut répéter nos belles performances de façon plus régulière. On en joue une bonne et ensuite, une mauvaise. Pour le tournoi, on doit aligner un maximum de victoires. On n’a aucune vedette, mais on possède une belle profondeur. On a six bons défenseurs et trois lignes qui peuvent produire et c’est là-dessus qu’il faut miser pour connaître du succès au TIBS », enchaîne Alex Durette.

Cette fameuse constance est aussi recherchée par les Harfangs AAA relève de l’entraîneur Alex-André Perron:

« On veut livrer trois solides performances à nos trois premières sorties assurées. Pour nous, le processus est plus important que le résultat à ce stade-ci de la saison. Nos joueurs sont très intelligents sur la glace. La prise de décisions est bonne. Par contre, on doit arrêter de prendre certaines équipes à la légère en manquant d’intensité. Il y a une vingtaine d’équipes dans le AAA relève au TIBS. Viser une victoire en finale serait audacieux. »

De beaux souvenirs pour Stéphane Robidas

L’ancien défenseur de la LNH Stéphane Robidas conserve d’excellents souvenirs du Tournoi international bantam de Sherbrooke. Ses plus beaux? Sa victoire en finale et celle de son garçon Justin 25 ans plus tard.

« J’avais perdu dans la classe AA, mais on participait aussi dans la classe AAA et j’avais gagné le TIBS dans cette catégorie lors de la même année avec l’équipe du district Saint-François, se souvient Stéphane Robidas. C’était une grosse saison pour nous, parce que notre club avait aussi perdu deux fois en finale contre l’Express de la Rive-Sud et on avait finalement gagné les Provinciaux contre Rive-Sud en prolongation. Quand je retourne en arrière, je me souviens que la saison 1991-1992 avait été la plus belle de tout mon hockey mineur et c’était celle du TIBS. »

Le membre de la direction des Maple Leafs de Toronto n’a donc pas hésité lorsque le TIBS lui a proposé le rôle de président d’honneur de l’édition 2018.

« Je garde d’excellents souvenirs du TIBS et parmi eux, il y a les deux participations de mon garçon Justin (aujourd’hui joueur des Cantonniers de Magog). Il n’a toutefois pas gagné avec le bantam AAA la saison dernière, mais à sa première participation, il l’a gagné avec le bantam AAA relève, et ce, 25 ans après ma victoire au TIBS. C’était vraiment un beau moment de voir mon garçon gagner le même tournoi que moi. »

En vitesse

La 37e édition du Tournoi international bantam de Sherbrooke tiendra sa soirée d’ouverture mercredi dès 18 h au Complexe sportif Thibault GM de Sherbrooke. Les trois formations des Harfangs et celle du Phœnix bantam AA seront alors en action.

***

Jusqu’à dimanche, 62 équipes du Québec, de l’Ontario, des Maritimes et des États-Unis batailleront pour repartir avec les grands honneurs dans les classes AAA, AAA relève, AA et cadet.

***

Les Russes ont annulé leur présence cette année pour « des questions administratives » : « Nous sommes en pourparlers pour avoir des équipes européennes l’an prochain », assure Mario Roy, président du TIBS. 

***

L’entrée demeure gratuite pour toute la durée de l’événement. 

***

Le TIBS est à la recherche de bénévoles. Les personnes intéressées peuvent communiquer par courriel à l’adresse suivante tibs@hockeysherbrooke.qc.ca Les finales auront lieu dès 14 h ce dimanche sur la glace Cadillac du Complexe sportif Thibault GM.