Le Canadien Brayden Schnur a éliminé en trois sets le Suédois Mikael Ymer jeudi soir.

Tournoi Futures : Philip Peliwo vise le titre

La tâche ne s’avère pas facile, mais Filip Peliwo se montre catégorique. Au tournoi Futures de Sherbrooke, le Canadien vise le titre.

Peliwo semble bien convaincu d’atteindre son but. L’Américain Jared Hiltzik pourrait en témoigner après avoir perdu en deux sets (6-4, 6-3) contre lui jeudi après-midi à Rock Forest.

« J’ai bien joué. C’était un match propre et je ne me suis pas mis dans le trouble. Maintenant, je me prépare pour l’Américain Michael Redlicki en quart de finale. Ce ne sera pas facile. Il a connu deux bons matchs dans ce tournoi. »

Même si ce n’est pas un tournoi Challenger et que moins de points ATP sont en jeu, Peliwo tient à la victoire.

Les organisateurs ont accueilli quelques dignitaires aux Futures Subaru de Sherbrooke. On aperçoit sur la photo Richard Duval, co-président du comité organisateur, le député fédéral de Sherbrooke Pierre-Luc Dussault, Jean-Pierre Simard, représentant du député provincial Luc Fortin, Marie-Claude Bibeau, ministre fédérale, Daniel Gagnon, co-président du comité organisateur, Martin Bergeron, directeur du Centre récréatif Rock Forest, Françis Milloy, directeur du tournoi, et Steve Reitman, arbitre en chef.

« Je veux gagner tous les tournois, mais spécialement celui-ci. C’est ma huitième présence ici et je tiens à faire mieux que les dernières fois. J’ai déjà participé à la demi-finale et cette fois, je vise une victoire en finale », admet le joueur de 24 ans, classé 186e au monde.

Rappelons que 27 points ATP seront remis au champion. Pas moins de 25 000 $ en bourse seront offerts aux meilleurs joueurs du tournoi.

« Je ferai de mon mieux et j’ai tout pour gagner, estime Peliwo. On a déjà vu des joueurs comme Gleb Sakharov classé 159e être éliminé au premier tour tout comme Frank Dancevic. Alors tout peut arriver. »

Peliwo se servira de son expérience sherbrookoise en guise de préparation pour le Challenger de Drummondville, présenté dès mardi.

« Il y aura alors 80 points en jeu, mais je veux aussi les 27 points de Sherbrooke, qui sont très importants », conclut le Canadien.