Le Slovaque Peter Sagan (à gauche) a battu le Français Julian Alaphilippe (en bleu) lors du sprint final de la deuxième étape du Tour de France, longue de 183 km, qui a mené les cyclistes de Saint-Lô à Cherbourg-en-Cotentin, en Normandie.

Tour de France : Le Slovaque Peter Sagan remporte la deuxième étape

Le Slovaque Peter Sagan a remporté la deuxième étape du Tour de France, dimanche, s'emparant ainsi du maillot jaune du meneur.
Sagan a fait fi de la côte de la Glacerie, qui s'étend sur 1,9 km, pour s'imposer par un vélo devant le Français Julian Alaphilippe, qui a lancé le sprint final.
« J'étais très surpris de gagner parce que je pensais avoir encore deux gars à rattraper, a confié Sagan. L'équipe a fait de l'excellent travail, entre autres Roman Kreuziger, à la fin. C'est très spécial de porter le maillot jaune. »
L'Espagnol Alejandro Valverde s'est classé troisième.
Le double vainqueur Alberto Contador (2007 et 2009) a chuté lors d'un deuxième jour de suite, victime de la pluie en début de journée. Il n'était pas dans le peloton de tête pour la dernière montée et a perdu 48 secondes, se retrouvant maintenant 62e.
« C'est plus loin que je ne l'aurais souhaité, a-t-il concédé. Je vais devoir essayer de me reprendre dans les Pyrénées et les Alpes. »
Le Belge Jasper Stuyven, qui a fait partie d'un groupe parti rapidement en échappée, a menacé Sagan avant d'être éclipsé à 500 mètres de la fin.
Le Britannique Mark Cavendish, victorieux en lever de rideau de la Grande boucle, samedi, a subi une crevaison et a conclu une minute et 45 secondes après Sagan.
Cavendish entamait la journée avec quatre secondes de priorité sur Marcel Kittel avec Sagan troisième, à six secondes.
Le Slovaque a maintenant un coussin de huit secondes sur Alaphilippe avec Valverde troisième, à 10 secondes.
Le champion en titre Chris Froome est cinquième au classement général, à 14 secondes du meneur.
S'étant classé 160e, le Québécois Antoine Duchesne est maintenant 145e au classement général, sur 198 coureurs. Une échappée, qui s'est créée dès le début de la course, a été rattrapée dans le dernier kilomètre.
« Nous pensions avoir nos chances et nous avons assumé, a déclaré Duchesne. Nous savons que nous sommes capables d'en gagner une alors nous allons continuer de travailler. »