En plus de Marshall Lessard, les pointeurs des Magogois ont été Kaylen Gauthier, Karl Vaillancourt en infériorité numérique, Justin Robidas et Zackary Michaud. Edouard F. Cournoyer a fourni trois passes.

Timide victoire des Cantonniers

MAGOG – Les Cantonniers de Magog n’ont pas tardé à retrouver le sentier de la victoire dans la Ligue midget AAA du Québec en disposant des Gaulois de St-Hyacinthe au compte de 5-3 dans un match présenté à l’aréna de Magog.

Une victoire plutôt timide qui n’a pas eu l’heur de plaire aux Cantonniers, des joueurs aux entraîneurs. Avec une avance de 4-1 dans les derniers instants de la rencontre, les visiteurs ont donné la frousse aux Cantonniers en enfilant deux buts rapides. Il a fallu un but de Marshall Lessard dans une cage déserte pour sceller l’issue de la partie.

Le capitaine Jacob Dion et Jesus Piaget Ntakarutimana (première étoile de la partie) émettaient des réserves sur cette victoire, la 10e de la campagne pour les Magogois.

« On a oublié notre identité dans cette rencontre, a commenté Dion. J’ai noté un plus grand effort du côté des Gaulois. Ce n’est pas acceptable. C’est vrai qu’en gagnant contre les équipes de notre section on se distance au classement, mais là on vient de tricher. Nous n’avons pas respecté le plan de match des entraîneurs. »

Sans être le plus spectaculaire sur la glace, le vétéran Piaget Ntakarutimana a effectué du  boulot honnête pour les siens. « Je sais ce que j’ai à faire pour me rendre utile à cette équipe. Je suis un vétéran et j’aide les recrues. J’ai un rôle plus défensif et ça me convient. Il reste que ça fait du bien de contribuer aussi à l’occasion en attaque », a fait valoir Ntakarutimana qui espère que les siens apprendront de ce match.

« C’était une première pour nous de jouer après une défaite. On ne peut pas dire que nous avons rebondi de brillante façon. Ce n’est pas de cette manière qu’on voulait renouer avec la victoire. »

La défensive égratignée

Les Gaulois ont fait mal paraître les Cantonniers en revenant de l’arrière comme ils l’ont fait. « Nous leur avons donné toutes les chances de nous faire la barbe. Nous étions constamment pris hors-position. On l’a vu aussi sur notre jeu de puissance », se désolait Félix Potvin.

Celui-ci a égratigné sa défensive au passage. « Je ne suis pas le genre d’entraîneur à imposer un carcan à nos défenseurs. Je veux et ils doivent appuyer l’attaque, mais ce n’est pas normal quand ils sont rendus constamment dans le fond de la zone ennemie. J’ai toujours eu sous la main une équipe qui n’accordait pas d’échappées à l’adversaire. Dernièrement, ça se produit trop souvent. »

Potvin en avait également contre le trop grand nombre de punitions écopées par ses troupiers en fin de semaine. <« C’est parce qu’on a les pieds figés sur la glace et une fois dans le trouble on réagit mal avec le résultat qu’on visite banc des punitions. Nous avons une bonne semaine d’entraînement devant nous », a annoncé Potvin.

En plus de Marshall Lessard, les autres pointeurs des Magogois ont été Kaylen Gauthier, Karl Vaillancourt en infériorité numérique, Justin Robidas et Zackary Michaud. Edouard F. Cournoyer a fourni trois passes.

Avantage de 33-27 pour les Cantonniers au chapitre des lancers. Xavier Dupont était le gardien partant pour les gagnants. Son opposant était Félix-Antoine Voyer, un gardien de Sherbrooke.