Les Harfangs bantam AAA de Sherbrooke montrent une fiche de six victoires et cinq défaites en 11 rencontres, avant d’amorcer leur participation au TIBS.

TIBS : un défi qui tombe à point

Les Russes sont de retour au Tournoi international bantam de Sherbrooke (TIBS) et ce seront les Harfangs bantam AAA de Sherbrooke qui auront le privilège de briser la glace face à l’adversaire d’outre-mer, mercredi à 19 h 30 au Complexe Thibault GM. Le TIBS, et cet affrontement tant attendu face aux Russes, arrive à point dans la saison des Harfangs, confirme l’entraîneur-chef de l’équipe, Samuel Collard.

Les Harfangs ont une fiche de six victoires et de cinq défaites, et ils sont présentement positionnés au septième rang du classement de leur catégorie, au sein de la Ligue de hockey excellence du Québec (LHEQ).

À LIRE AUSSI: TIBS : remporter les grands honneurs

Ce groupe de joueurs a remporté la coupe Dodge, le printemps dernier, dans la catégorie bantam relève.

« C’est un groupe qui sait gagner. Jusqu’à présent, on n’a pas les résultats escomptés, mais notre préparation est très bonne, et les résultats sont positifs depuis quelques semaines. Je pense entre autres à cette victoire de 8-0 face au Cyclone, une équipe qui nous devance au classement », a dit Samuel Collard, qui dirige ce groupe de joueurs pour une première année.

Ce groupe était dirigé par Alex-André Perron lors des deux dernières années, dans la catégorie pee-wee AAA.

« L’ambiance est bonne au sein de l’équipe et le TIBS et les gars sont conscients qu’on doit en donner plus lorsque l’enjeu est là. On n’avait peut-être pas assez faim, en début de saison. Mais on a cheminé, notre leadership au sein du groupe a fait un bon bout de chemin également, avec en tête de lice notre capitaine Lewis Gendron et nos assistants William Picard et Nicolas Roberge. Ce sont des travaillants qui montrent l’exemple. »

Plusieurs joueurs de cette équipe, pour ne pas dire la plupart, étaient dans les gradins du Complexe Thibault la dernière fois que les Russes ont joué au TIBS. Mercredi, ce sera à leur tour d’être sur la grande scène.

« Jouer contre les Russes implique un stress supplémentaire, c’est certain, autour de l’événement. La priorité pour les gars c’est de se concentrer sur le match. Depuis deux semaines, on met l’accent là-dessus, afin de réduire les distractions. Mais il faut dire qu’il y aura plusieurs autres bonnes équipes, lors de ce tournoi, dont les meneurs de notre ligue, l’Intrépide de Gatineau. Il y a une bonne rivalité entre nos deux clubs », a dit Samuel Collard.

Gatineau a seulement une défaite et un match nul en 13 rencontres cette saison. L’Intrépide domine le classement avec 35 points, contre 22 pour les Harfangs, au septième rang.

Les Harfangs pourront de leur côté compter sur le meilleur marqueur de la LHEQ, Eli Baillargeon, qui montre une fiche de 13 buts et huit passes pour 21 points en 10 matchs. Conor Macey vient au 9e rang, avec 15 points en 11 matchs.

« On est confiant de présenter de bons matchs au TIBS », a confirmé Samuel Collard.