Les joueurs du Phœnix ont été très actifs autour du filet du gardien Philippe Lebeau, du Grayson.

TIBS : Départ en force du Phœnix AA

Le Phœnix de Sherbrooke catégorie bantam AA a de grandes ambitions pour son actuelle participation au Tournoi international bantam de Sherbrooke. Et l’équipe d’Antoine Hallé a démarré la compétition du bon pied, mercredi soir, grâce à une convaincante victoire de 6-2 face à l’équipe Grayson d’Asbestos-Warwick-Kingsay Falls et Princeville-Plessisville-Daveluyville (A.W.K. et P.P.D.)

Les locaux, qui évoluaient devant plusieurs partisans, ont rapidement pris l’initiative dans la rencontre, grâce à trois filets inscrits en première période.

Étienne Lefebvre, Alexandre Hébert et Geoffrey Dion-Guillemette ont lancé le Phœnix en avance.

La formation de Grayson a grugé un peu l’écart en deuxième, portant même le pointage à 3-2, mais les Sherbrookois ont marqué trois buts sans riposte, en deuxième et en troisième période, pour conclure le match.

Le défenseur Deiten Lachance, avec deux filets, et David Arès ont fait scintiller la lumière rouge pour le Phœnix.

«On est bien partis, on est bien sortis, avant d’avoir un petit relâchement. On a recrinqué la machine. On s’est dit ce qu’on avait bien fait, ce qu’on avait moins bien fait, on a réglé les petits problèmes et on est repartis à zéro. Ça a porté fruit.»

Ce match pour le Phœnix aurait pu être un match piège; un match disputé à la maison, devant des gradins remplis, face à une formation qui est toujours à la recherche de sa première victoire cette saison dans sa ligue.

«On savait que Grayson allait sortir avec le couteau entre les dents, et qu’ils allaient jouer avec l’énergie du désespoir afin de gagner un premier match. On a bien géré la foule. Les gars n’ont pas été stressés ou nerveux. Ils ont très bien géré ça. Ils étaient concentrés sur la mission à accomplir. Cette victoire fait du bien, ça amorce bien notre tournoi. On a vraiment travaillé ensemble.»

«On recommence à zéro samedi matin (le prochain match du Phœnix), on n’a rien accompli encore. On a encore quatre matchs à gagner. Notre objectif, c’est la finale de dimanche soir.»