Le retrait de l’admissibilité au titre d’OBNL à Tennis Sherbrooke a fait réagir certains membres et anciens administrateurs de l’organisme.
Le retrait de l’admissibilité au titre d’OBNL à Tennis Sherbrooke a fait réagir certains membres et anciens administrateurs de l’organisme.

 Tennis Sherbrooke « était dans la bonne voie »

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Le retrait de l’admissibilité au statut d’OBNL à Tennis Sherbrooke a entraîné une vague de réactions chez les membres de l’organisme et ses anciens administrateurs. Tennis Sherbrooke a même récemment soulevé la possibilité d’être dissous sans aide financière de la Ville. Selon l’ex-présidente de Tennis Sherbrooke, l’organisme était pourtant « dans la bonne voie ».