La troupe de Fred Lajoie peine à amasser des victoires par les temps qui courent. Après s’être incliné à deux reprises face aux Guerriers de Granby plus tôt cette semaine, le Rocket n’a pu disposer des Ducs de Longueuil en deux tentatives, des rivaux de division dont l’équipe est en reconstruction.

Temps difficiles pour le Rocket

Le Rocket de Coaticook a subi une cinquième défaite consécutive vendredi soir au stade Julien-Morin face aux Ducs de Longueuil par la marque de 8-4.

La troupe de Fred Lajoie peine à amasser des victoires par les temps qui courent. Après s’être incliné à deux reprises face aux Guerriers de Granby plus tôt cette semaine, le Rocket n’a pu disposer des Ducs de Longueuil en deux tentatives, des rivaux de division dont l’équipe est en reconstruction. 

« On a été très erratique en défensive, explique le pilote du Rocket. Samuel Girard, fraîchement acquis des Orioles de Montréal où il a gagné deux titres, a bien fait, mais on a échappé deux ballons et on n’a pas réussi à compléter un double jeu crucial. C’est un peu l’histoire de notre saison, on avait fait des progrès en défensive, mais c’est redevenu notre faiblesse. »

Le Rocket aura la chance de renouer avec la victoire dimanche à Gatineau. Ils disputeront un programme double contre les Tyrans et seront en action à cinq reprises au cours de la fin de semaine prochaine. 

Du côté de la ligue de baseball majeur du Québec, le Big Bill de Coaticook tentera de poursuivre sa série de victoires contre les Cascades de Shawinigan au stade Julien-Morin samedi soir à 19 h contre l’excellent lanceur Matthew Rush. Ils prendront ensuite la route de Shawinigan dimanche pour y disputer un deuxième duel à 14 h en après-midi.

Les Expos de Sherbrooke recevront quant à eux la visite des Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu samedi à 19 h et celle des Cactus de Victoriaville dimanche à 20 h au stade Amédée-Roy.