Le quart-arrière Jesse Swennen a confirmé sa venue avec le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke, en 2018.

Swennen veut mêler les cartes

La compétition risque d’être intéressante à suivre au cours des prochains mois à la position de quart-arrière chez le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke.

L’équipe a annoncé avoir recruté le quart arrière gaucher format géant (6’04 et 210 livres) Jesse Swennen, des Géants de Saint-Jean.

Ce dernier rejoindra Alex Jacob-Michaud, Xavier Owens et Conor Sinclair, qui ont tous vu du terrain en 2017.

« J’hésitais entre le Vert & Or et Bishop’s. Ce sont seulement ces deux programmes qui m’ont contacté pour être quart-arrière. Carleton, en Ontario, était aussi dans le portrait, mais ils me voyaient davantage comme un ailier rapproché. Ça ne m’intéressait pas. Aussi, comme je vais étudier en finances, le programme coopératif était très intéressant pour moi », a dit le grand quart-arrière.

« Sherbrooke est une ville intéressante ; j’adore la région. J’ai visité Sherbrooke et Bishop’s, et j’ai su dès la première visite que Sherbrooke serait ma destination. Certains membres de ma famille sont des « alumnis » à Bishop’s, alors ça m’a fait réfléchir. Mais en fin de compte, le volet académique à Sherbrooke, avec les stages, c’était très intéressant. »

Ce dernier a fait parler son bras et ses jambes, en 2017, avec les Géants. Une mince consolation pour l’équipe, qui a connu une difficile saison de 1-8 cette année.

Swennen a récolté 1684 verges de gain (4e rang), et il a réussi huit passes de touché, contre neuf interceptions. Au sol, il a récolté l’impressionnant total de 589 verges, avec quatre touchés.

« J’offre un style de jeu que l’on pourrait qualifier de « dual threat ». Je suis parfois imprécis avec mes passes. Cette saison, c’était ma première comme partant en division 1, à Saint-Jean. J’ai lancé plusieurs interceptions dans les premiers matchs, mais ça s’est amélioré de beaucoup par la suite. Ma prise de décision aussi. Je m’en vais dans la bonne direction », a dit le jeune homme.

« J’ai eu de très bonnes discussions avec Brent (Bailey, le coordonnateur à l’attaque du Vert & Or) et son système ressemble avec celui qu’on a roulé à Saint-Jean. »

« Dès mon arrivée avec l’équipe, j’ai l’intention de tout mettre en œuvre pour devenir partant. Je vais travailler pour ça. »