En compagnie du gardien de but figurant Jason Hamel, Stéphane Waite a présenté jeudi son projet de capsules vidéo destinées aux jeunes portiers tout en osant aborder les succès connus par Carey Price et le Canadien de Montréal.

Stéphane Waite: « On n'a rien gagné encore »

Carey Price domine peut-être devant les filets de la LNH. Le Canadien de Montréal trône aussi au sommet de la division Atlantique. Mais l'entraîneur des gardiens et son protégé ne s'en réjouissent pas pour autant.
« On n'est pas contents. On n'a rien gagné encore », a lancé Stéphane Waite jeudi lors d'une visite à Sherbrooke.
N'empêche que Carey Price impressionne énormément l'instructeur sherbrookois.
« Ce qui est incroyable, c'est sa constance. Chaque match, il offre une bonne performance, sinon une prestation incroyable. Sa façon de revenir au sommet après sa blessure a été sensationnelle. Je suis très fier de lui. Tout le crédit lui revient, parce qu'il travaille tellement fort pour demeurer en forme. Il se concentre beaucoup sur les détails. »
Présent au Complexe Thibault GM à l'occasion de la conférence de presse sur le lancement de ses capsules vidéo destinées aux jeunes portiers (voir autre texte), Waite admet que son élève est devenu un modèle pour les jeunes gardiens.
« Il a le physique de l'emploi, sa technique est impeccable, son attitude aussi et sa préparation est parfaite. Il a tout pour réussir. Par contre, quand on se prépare, on ne fait que penser à demain. Pas à ce qui a été fait. »
Ce qu'il a dit sur...
L'altercation entre Price et Kyle Palmieri :
« Je n'avais rien à lui reprocher. Là-dessus, j'étais d'accord avec lui. Il s'est souvent fait brasser dans le passé. Il n'a jamais dit un mot. Il ne répliquait jamais. Ça dure depuis trois ans. Assez, c'est assez. Il a lancé son message, c'est fait et on recommence à zéro. »
Le niveau d'excellence atteint par les gardiens :
« La venue des entraîneurs de gardien est probablement la pire chose qui est arrivée au hockey. La LNH souhaite voir plus de buts, nous on est payés pour rendre les gardiens meilleurs. Je fais des farces, mais c'est vrai en même temps. Les gardiens sont devenus des athlètes incroyables. En plus, ils sont gros et grands. Les Européens nous ont même rattrapés en copiant le système du Québec. »
La défaite de 10-0 subie par Al Montoya
« Il n'y a pas une seule décision concernant les gardiens qui se prend sans que je sois consulté. C'est la moindre des choses. C'est moi qui les côtoie, c'est moi qui sait comment ils se sentent et c'est moi qui recolle les pots cassés. »
Des capsules vidéos signées Stéphane Waite
Autrefois, Stéphane Waite rêvait d'écrire un livre pour les gardiens de but. Par la suite, il souhaitait mettre ses conseils sur cassette. Un peu plus tard, sur DVD.
« Mais il parait que même le DVD est dépassé, donc j'ai décidé de faire des capsules vidéo disponibles sur le web, lance en riant l'entraîneur des gardiens de but du Canadien de Montréal. Ça fait des années que j'y pense et on m'a finalement convaincu de me lancer là-dedans. Il s'agit d'un bon investissement d'argent et je ne m'attends pas à faire de l'argent avec ca. Le but, c'est d'aider les jeunes avec leurs techniques de base. »
Ces 12 capsules bilingues seront destinées aux jeunes de 7 à 13 ans.
« À 5 $ la capsule environ, les jeunes peuvent apprendre beaucoup. Ce n'est pas tout le monde qui a les moyens de se payer un camp d'entraînement pour les gardiens. Je respecte beaucoup les entraîneurs des ligues mineures, mais parfois ils peuvent manquer d'outils avec les gardiens. Et je vise les plus jeunes, parce que dès le bantam AA ou AAA par exemple, les gardiens sont mieux entourés. »
Celui qui dirige une école de hockey depuis 1988 dévoilera ainsi une capsule lors du 15e jour de chaque mois.
« Je suis fier du produit final. ID Conception et Shark Médias ont fait un travail incroyable », explique Waite.
Finalement, l'entraîneur de Carey Price a un conseil à donner aux portiers :
« Au point de vue technique, les déplacements sont importants. Les jeunes veulent par contre recevoir des tirs la plupart du temps. Mais avant tout, la clef du succès, c'est la passion. »