La saison mémorable du Phoenix se poursuit avec la nomination de l’entraîneur Stéphane Julien pour le Trophée Ron-Lapointe.
La saison mémorable du Phoenix se poursuit avec la nomination de l’entraîneur Stéphane Julien pour le Trophée Ron-Lapointe.

Stéphane Julien finaliste au titre d’entraîneur de l’année

Après avoir connu une saison de rêve avec le Phoenix de Sherbrooke, l’entraîneur Stéphane Julien a appris mardi sa nomination au titre d’entraîneur de l’année dans la LHJMQ. La fiche de 51-8-3-1, la meilleure du circuit et de l’histoire de l’organisation, semble lui donner bien des arguments pour faire pencher la balance en sa faveur. Ce qui serait une première pour le Phoenix.

Le pilote des Voltigeurs de Drummondville, Steve Hartley, et l’entraîneur de l’Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil, se trouvent également en lice pour le Trophée Ron-Lapointe.

Le Phœnix a fracassé presque tous ses records cette saison et pour la première fois, l’organisation sherbrookoise risque de voler la vedette lors du Gala des Rondelles d’or, dont la date reste à être déterminée.

Presque imbattable à domicile, le Phoenix a terminé au premier rang de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Le Phœnix formait également la meilleure équipe au Canada selon le classement Top 10 de la Ligue canadienne de hockey au moment de l’annulation de la saison, alors que l’équipe sherbrookoise se préparait à disputer ses cinq dernières parties.

Serge Beausoleil a pour sa part vu sa formation terminer au 4e rang grâce à une fiche de 38-14-4-4 et espérait rafler les grands honneurs avec l’aide de son capitaine Alexis Lafrenière, qui pourrait avoir disputé sa dernière saison dans la LHJMQ.

La troupe de Steve Hartley a finalement surpris tous les amateurs et les experts cette saison en obtenant le 6e rang. Les Voltigeurs de Drummondville présentent un dossier remarquable de 36-25-2-0 malgré la reconstruction entreprise à la suite du départ de plusieurs vétérans.

Parmi les anciens récipiendaires de ce trophée nommé en l’honneur de l’ancien entraîneur du Junior de Montréal, des Remparts de Québec et des Cataractes de Shawinigan, on retrouve entre autres Joël Bouchard, Dominique Ducharme et Pascal Vincent, tous chez les professionnels actuellement.

Le Trophée Ron-Lapointe permet de souligner le dévouement, le leadership et les bonnes performances du récipiendaire et des finalistes.