Le cycliste Charles-Antoine St-Onge a été choisi pour représenter le Canada lors des Championnats du monde de vélo de montagne en septembre prochain.

St-Onge dans l’équipe nationale

À sa première année dans la catégorie Junior, le cycliste Charles-Antoine St-Onge a réussi à se tailler une place sur l’équipe nationale. Il s’envolera vers les Championnats du monde de vélo de montagne qui se tiendront à Lenzerheide, en Suisse, en septembre prochain.

Parmi les cinq hommes juniors choisis, St-Onge est le seul québécois qui représentera le Canada lors de la course cross-country. 

Dès le début de sa saison, le Saint-Denisien avait cette sélection en tête. « Il y avait des gens qui étaient juniors l’an passé qui avaient bien fait aux mondiaux. Quand je courais contre eux dans la catégorie Cadet, j’étais capable de rivaliser, alors je me disais que j’avais des chances. Je me suis entraîné fort », explique St-Onge

Même que ça augurait très bien pour le jeune cycliste de 17 ans dès les premières courses sur sa liste. « Je suis allé en Californie en début de saison pour faire des courses. Il y avait vraiment du monde fort et moi en début de saison je ne suis pas très entraîné parce qu’au Québec ça prend du temps avant de rouler dehors. J’avais fait de très bonnes courses alors c’était encourageant ».

Le changement de catégorie de Cadet à Junior, qui implique des courses plus longues et plus difficiles, ne lui faisait pas peur. Même s’il est parmi les plus jeunes, St-Onge est capable de se hisser une place à l’avant du peloton. Le fait d’être dans la cour des grands, au sein de la plus jeune catégorie qui participe au circuit de la Coupe du monde, le motivait beaucoup. 

Sa motivation l’a donc dirigé tout droit vers l’équipe nationale. « Le jour où j’ai reçu le courriel, je ne le réalisais pas. Je suis vraiment content. C’est un gros évènement. C’est le top des courses que tu peux faire, à part les Jeux olympiques quand tu es plus vieux », explique-t-il

St-Onge doit sa sélection entre autres à des victoires payantes, mais aussi sur l’ensemble de sa saison. « Il y a certaines courses que dès que tu gagnes, tu es dans le chapeau automatiquement. J’ai gagné une de ces courses-là, à Hardwood Hills en Ontario, alors ça m’a mis dans les gens qu’ils regardaient pour la sélection ».

Pour ce qui est des objectifs, le cycliste s’en est fixé, mais il compte surtout gagner en expérience et faire connaître son nom au sein de l’équipe nationale.


« Le jour où j’ai reçu le courriel, je ne le réalisais pas. Je suis vraiment content. C’est un gros évènement. C’est le top des courses que tu peux faire, à part les Jeux olympiques quand tu es plus vieux.  »
Charles-Antoine St-Onge

« Actuellement, je suis classé trentième sur le classement de l’Union cycliste Internationale, donc un top 30 est très réaliste. Mais je vise un top 20, je serais vraiment content », termine-t-il.