Tout comme la veille à Sherbrooke, le Phœnix a dominé son adversaire en gardant les portiers adverses beaucoup plus occupés.

Sprint final pour améliorer l’alignement

La date limite de la première période de transactions arrive à grands pas dans la LHJMQ. D’ici lundi 10 h, Jocelyn Thibault tentera d’améliorer son équipe. L’entraîneur Stéphane Julien suivra de près les discussions de son directeur général et devra réagir rapidement afin d’officialiser son alignement.

L’état-major du Phœnix de Sherbrooke avait une dernière chance d’analyser les jeunes joueurs qui espèrent obtenir les rares postes disponibles. Parmi eux, les gardiens de but Thomas Sigouin et Dakota Lund-Cornish.

Les deux portiers ont subi une défaite de 5 à 4 contre les Voltigeurs de Drummondville à l’aréna de Saint-Gabriel-de-Brandon. Sigouin a cédé deux fois sur 12 lancers alors que Lund-Cornish a accordé trois buts sur 15 tirs. Plusieurs vétérans du Phoenix avaient obtenu congé.

« Les deux gardiens ont joué de façon semblable. On a aimé leur effort. Il faudra faire un choix entre les deux. Ils ont une belle valeur sur le marché. Reste à voir ce que notre DG fera d’ici lundi matin », avance Stéphane Julien.

Tout comme la veille à Sherbrooke, le Phœnix a dominé son adversaire en gardant les portiers adverses beaucoup plus occupés. Anthony Morrone et Jacob Leblanc ont tous deux flanché à deux reprises, accordant ainsi quatre buts sur 41 tirs. 

Fabian Hochegger a été le premier à faire bouger les cordages pour les Voltigeurs. Jérémy Rainville a répliqué, mais Jérémy Lapointe a redonné une priorité d’un but aux locaux. En deuxième période, Israel Mianscum et Félix Robert ont permis au Phœnix de prendre les devants une première fois dans le match : 3 à 2 Phœnix. Thimo Nickl a remis les compteurs à zéro et Patrick Guay a amené le pointage à 4 à 3 pour les Sherbrookois. 

Avec son deuxième du match, Lapointe a nivelé la marque et c’est l’ancien défenseur du Phœnix Dilan Savenkov qui a mis fin au débat.

« Deux erreurs ont coûté deux buts en fin de partie. Mais on ne peut pas en vouloir aux gars, qui ont tout de même disputé une bonne partie en général en contrôlant le match. Leurs gardiens ont été bons », soutient l’entraîneur.

Une fois de plus, Ludovic Harrisson et Anthony Munroe-Boucher ont retenu l’attention chez les recrues. La bonne nouvelle pour les jeunes vétérans ? Julien et Vincent Anctil ainsi que Jérémy Rainville ont également bien fait, tout comme le défenseur Jacob Rabouin, qui a gagné son combat contre la recrue Alexim Veileux.

« On retranchera trois ou quatre joueurs samedi matin. On sera alors à un ou deux joueurs près de notre alignement final. Mais on veut s’améliorer. Jocelyn Thibault aura l’opportunité de le faire d’ici lundi et je devrai ensuite m’ajuster », précise le pilote des Oiseaux. 

Notons que le nouvel ailier du Phœnix Karl Vailancourt a disputé un premier match préparatoire vendredi soir. 

« Il a joué une bonne partie, admet Julien. Je le connais bien. Je le vois jouer depuis trois ans. On le retournera toutefois chez les Cougars de Champlain au niveau collégial lundi. On l’avait averti. Même s’il entre dans notre groupe d’âge, qu’il est rapide et qu’il a un bon sens du jeu, il n’y a pas de place pour lui cette année, tout comme à Cap-Breton. » 

Rappelons que le Phœnix espère présenter un alignement de 22 joueurs en comptant sur un attaquant et un défenseur en extra, contrairement à l’alignement de 24 joueurs de la saison 2018-2019. 

Karl Vaillancourt est un ancien membre des Cantonniers.

+ Retour au bercail pour Vaillancourt

Karl Vaillancourt était facilement reconnaissable sur la glace du Palais des sports vendredi matin. Il suffisait de chercher le joueur le plus heureux sur la patinoire afin de trouver le nouvel attaquant du Phœnix. L’organisation sherbrookoise a acquis ses services à la suite d’une transaction avec les Eagles du Cap-Breton en retour d’un choix de 8e ronde en 2021.

Repêché en 2018 au 5e tour, Karl Vaillancourt est un ancien membre des Cantonniers de Magog et des Harfangs de Sherbrooke. 

Le Sherbrookois âgé de 17 ans a récolté 29 pts en 41 matchs à Magog et a été un acteur important dans la conquête de la coupe Jimmy-Ferrari et dans la participation à la finale de la coupe Telus des Cantonniers.

« Je suis tellement heureux. J’avais demandé une transaction et je m’attendais à rejoindre les Cougars du Collège Champlain. Je n’aurai pas beaucoup de temps pour me prouver. Je vais disputer le match de vendredi contre les Voltigeurs de Drummondville et attendre la décision des entraîneurs. »

Il s’agit donc d’un retour au bercail pour l’ailier droit. 

« Je connais plusieurs joueurs du Phœnix, comme Patrick Guay et Jérémy Rainville, avec qui j’ai participé à ma première finale de la coupe Telus il y a deux ans. Je me suis bâti une mentalité de gagnant à Magog et j’aimerais bien l’amener à Sherbrooke avec le Phœnix », souligne le nouveau venu. 

+ Retranché après sept points en une partie

L’attaquant des Cantonniers Zachary Michaud retournera à Magog avec l’idée d’avoir laissé une bonne dernière impression après avoir récolté pas moins de sept points lors d’un match préparatoire entre les Foreurs de Val-d’Or et l’Armada de Blainville-Boisbriand. 

Son but et ses six aides n’ont décidément pas suffi pour convaincre l’entraîneur des Foreurs, Pascal Rhéaume. Ce dernier venait de voir sa troupe l’emporter par la marque de 15-5.

Le choix de troisième tour en 2019 a d’ailleurs récolté six points lors de la troisième période uniquement.