Sur l'invitation d'un des membres de la direction du Collège Stanstead, l'ancien défenseur du Canadien de Montréal, Patrice Brisebois, a participé à l'entraînement de l'équipe féminine et masculine des Spartans, lundi. Sur la photo on le voit en discussion avec Gabriela Zitnanska, originaire de Slovaquie.

Sotchi: «Un exemple pour tous les jeunes»

« J'espère que les jeunes joueurs et joueuses de hockey ont regardé avec attention l'intérêt et la passion de nos représentants à Sotchi. Les gars et les filles étaient fiers de représenter le pays, ils ont joué avec passion et c'est leur volonté de gagner qui a fait la différence. »
La fierté de représenter le pays, l'ancien défenseur du Canadien de Montréal Patrice Brisebois connaît, lui qui a participé deux fois, l'or à chaque reprise, aux Championnats du monde juniors.
De passage à Stanstead, lundi, afin de participer aux entraînements des équipes masculine et féminin des Spartans, Brisebois est revenu sur la médaille d'or remportée par l'équipe canadienne de hockey, dimanche.
« En fin de compte, je ne suis pas surpris, notamment du succès des gars. Le Canada avait la meilleure brigade défensive de toutes les équipes présentes. La force du Canada résidait dans sa rapide transition entre la défensive et l'attaque. Les défenseurs canadiens étaient très agiles, rapides et solides. Vraiment, ce fut la clé », a analysé Brisebois, qui a évolué à la ligne bleue dans la LNH pendant près de 20 ans.
« C'était vraiment du hockey de qualité, de très haut niveau. Et d'autant plus, sur une patinoire de dimension internationale, on s'est rendu compte à quel point les joueurs doivent miser sur le patin. Nos jeunes ont beaucoup à apprendre de ces deux prestations inspirées. »