Isabelle Bernier
Isabelle Bernier

SolidariCourse se transporte en Estrie

La région de l’Estrie prendra le relais de la course à pied virtuelle SolidariCourse ce dimanche, à minuit. La Magogoise Isabelle Bernier, responsable régionale de ce grand mouvement de solidarité en cette ère de la COVID-19, donnera le ton en prenant virtuellement le relais de la Rive-Sud.

Le principe de la SolidariCourse est fort simple et tout à fait gratuit:   créer un vaste relais de coureurs et marcheurs qui se succèdent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, de région en région, à travers le Québec, avec comme objectif de collecter des fonds pour les banques alimentaires de leur région. Tous les participants ont pour point de départ et d’arrivée leur domicile et respectent par le fait même les règles de distanciation sociale.

Au terme de leur heure de course ou marche, les participants sont ensuite invités à partager leur expérience sur la page Facebook officielle de la SolidariCourse ainsi sur leur page personnelle via une photo ou une courte vidéo afin d’encourager les dons.

Depuis le 26 avril, des centaines de coureurs et marcheurs se relaient d’heure en heure pour transporter la flamme solidaire et virtuelle à travers le Québec. Après Rivière-du-Loup, l’Outaouais, Lévis-Québec et la Rive-Sud de Montréal, c’est au tour de l’Estrie d’emboîter le pas à compter de minuit, dimanche, jusqu’au 5 juin, minuit. Depuis le début de l’événement, quelque 42 000 $ avaient été amassés à travers les régions. En Estrie, les fonds récoltés seront versés à Moisson Estrie, un organisme qui  redistribue et aide une quarantaine de regroupements sur son territoire.

Encore de la place

Il reste encore de la place pour des coureurs et marcheurs en Estrie. Dans chaque région, les places disponibles dans la grille-horaire sont comblées parfois à quelques heures d’avis.

«Ce serait idéal que toutes les places soient déjà remplies, mais on a l’expérience des autres régions et je sais que ça va bien se dérouler. Courir ou marcher une heure, ce n’est pas une difficulté en soi. Pour maintenir le relais en activité 24 heures sur 24 heures toute la semaine, je lance l’invitation aux plus avancés et  aux adolescents de s’inscrire pour la nuit. C’est un concept de course inédit et ça peut devenir un beau défi original et personnel», a confié Isabelle Bernier.

Montrer l’exemple

Elle-même ultramarathonienne, Isabelle Bernier montrera le chemin en passant  la première nuit à courir jusqu’au matin.  

«C’est une belle occasion pour moi de témoigner de l’importance de ce geste et du bénévolat derrière cette belle cause. C’est un bon message également pour mettre de l’avant l’activité physique et la santé. En courant de nuit, c’est un moyen aussi pour moi de soutenir ceux et celles qui s’exécuteront la nuit et qui auraient besoin de sentir un appui moral.»

Isabelle Bernier invite donc les gens de l’Estrie à s’inscrire. «On annonce toute la semaine une température qui se prêtera à la course et à la marche. Les gens peuvent communiquer avec moi par courriel à isabellebernierconnexion@gmail.com . Il est également possible de s’enregistrer sur la page Facebook de SolidariCourse. Courir pour SolidariCourse est un geste simple, bienveillant, qui peut avoir une belle portée. On ne sait jamais jusqu’où un écho se rend.»