La gardienne Elena Waldispuehl.

Soccer: un exploit réalisé sans entraîneur

L'exploit réussi cet automne par l'équipe féminine de soccer du Vert & Or de l'Université de Sherbrooke n'est pas tellement qu'elle se soit qualifiée pour la ronde demi-finale du soccer universitaire québécois avec une fiche de 10 victoires, deux revers et deux matchs nuls, mais qu'elle y soit parvenue privée de son entraîneur... impliqué dans la grève du SEESUS à l'UdeS.
Puisque Guy Smith ne pouvait diriger son équipe, on a demandé à la joueuse Andréanne Gagné qui ne pouvait remplir son rôle en raison d'une blessure au genou qu'elle s'est infligée en août dernier pendant les Jeux mondiaux universitaires, d'assurer la relève.
Elle a tenu à prendre son rôle au sérieux même si elle se retrouvait soudainement à la tête d'un groupe d'amies.
«Je suis au même niveau que les filles et j'ai eu à faire un peu de discipline. J'ai pris mon rôle au sérieux et j'ai décidé d'agir comme un vrai coach», confiait-elle cette semaine pendant que l'équipe poursuivait sa préparation en vue du match de ce soir qui opposera le Vert & Or aux Martlets de l'Université McGill, sur le terrain synthétique de l'Université de Sherbrooke.
Texte complet dans La Tribune de vendredi.