Le comité organisateur des Championnats canadiens de cyclocross, formé d’Anthony Lepage, Michel Hamel, Jean-Philippe Roberge, Stéphane Vallières et Pierre Olivier Boily, a présenté mardi matin les détails entourant la présentation de ce grand événement qui aura lieu au parc Jacques-Cartier.

Sherbrooke veut devenir la référence au pays en cyclocross

Près de 400 cyclistes et plus de 1000 spectateurs envahiront chaque jour le parc Jacques-Cartier lors de la présentation des Championnats canadiens de cyclocross, les 27, 28 et 29 octobre. Après avoir accueilli le même événement l’an dernier et les Championnats québécois en 2015, Sherbrooke souhaite devenir la référence au pays pour la tenue de compétitions de cyclocross.

La crème de la crème du cyclocross se mesurera alors aux meilleurs Estriens et aux autres participants qui convoiteront une place au sein de l’équipe canadienne en vue des Mondiaux de cyclocross, organisés en Europe au mois de janvier. On pense entre autres aux olympiens Geoff Kabush, Raphaël Gagné et Léandre Bouchard. Chez les femmes, la bien connue Lyne Bessette tentera de voler le titre à Maghalie Rochette. Les amateurs pourront assister aux épreuves gratuitement.

« Le Club cycliste de Sherbrooke en est à sa 17e année de compétitions de cyclocross, informe Pierre-Olivier Boily, membre du comité organisateur. On parle de rendez-vous provinciaux et nationaux. Autrefois, ça se tenait au parc Victoria. Depuis trois ans, c’est au parc Jacques-Cartier, qui est beaucoup plus propice à l’accueil des spectateurs et à la découverte de ce sport. On recevra encore des athlètes incroyables de niveau international. »

Sherbrooke se retrouve aujourd’hui sur toutes les lèvres lorsque vient le moment de parler de ce sport, une formule hybride du vélo de montagne et de vélo de route.

« Notre objectif est de recevoir 400 cyclistes, et ce, grâce à la beauté du site et à la qualité de l’organisation de la compétition. On tient ainsi à devenir la référence au Canada et notre réputation se forge peu à peu », ajoute Pierre-Olivier Boily.

Il faut mentionner que la participation de la Ville de Sherbrooke aide grandement le Club cycliste de Sherbrooke à faire rayonner le cyclocross en région. Tout comme la présence de nombreux athlètes estriens aux compétitions importantes. On note entre autres celle de Charles-Antoine St-Onge, William Côté, Magdeleine Vallières, Marie-Ève Lahaie, Frédéric Francoeur, Michel Hamel et Jacques Bilodeau lors des Nationaux.

« On est choyés à Sherbrooke. On a le parc Jacques-Cartier pour s’entraîner et d’autres beaux endroits, fait remarquer le participant Jean-Philippe Roberge, également membre du comité organisateur. Plusieurs de nos athlètes peuvent viser le titre canadien. Ils s’entraînent souvent tous ensemble. Ils profitent de l’aide de bons entraîneurs et, en plus, on a un bon comité organisateur qui présente toujours des événements de qualité. »

« Si La Ville n’était pas là pour nous offrir tous les services, on pourrait difficilement joindre les deux bouts. D’ailleurs, un autre gros événement, qui n’est pas les Nationaux, sera présenté. Ce sera une coche plus élevé, mais on annoncera le tout dans les prochaines semaines », annonce Michel Hamel.

Quelques nouveautés

Une boucle de trois kilomètres sera formée au parc Jacques-Cartier. Les athlètes qui effectueront le plus grand nombre de tours en une heure ou 40 minutes remporteront la compétition.

La grande nouveauté? La trappe de sable qui se trouvait sous le chapiteau sera remplacée par un virage à 180 degrés et un obstacle. Les spectateurs pourront s’installer à l’intérieur du chapiteau.

« On fabriquera aussi un pont en bois. Les participants pourront passer sous le pont ou sur le pont. Ce sera assez impressionnant », promet Michel Hamel, un aspirant au titre dans la catégorie Maître et organisateur de l’événement.

En plus de tenir les Nationaux, l’événement phare de la fin de semaine, le Club cycliste de Sherbrooke ajoute une course à relais par équipe de quatre participants et la dixième étape de la Coupe Québec de cyclocross. La finale de la Coupe Québec aura lieu le dimanche et des équipes pourront aussi être formées afin de prendre part à une course à relais vendredi après-midi.