La Ville de Sherbrooke sera candidate pour la présentation des Jeux du Québec d’hiver 2023.

Sherbrooke intéressée par les Jeux du Québec d'hiver 2023

La Ville de Sherbrooke entre dans la danse afin d’accueillir les Jeux du Québec d’hiver de 2023.

La Tribune a appris que Sherbrooke confirmera son intérêt par le dépôt d’une lettre d’intention afin de participer au processus de mise en candidature, le 1er août prochain.

Cet intérêt fut confirmé le 16 mai dernier lors d’une séance d’information organisée par SPORTSQUÉBEC à l’intention des villes intéressées à accueillir cette compétition multisports, pour l’édition de l’hiver 2023.

Les nouvelles normes pour la mise en candidature des Jeux du Québec ont rassuré la délégation sherbrookoise. En effet, les montants offerts pour accueillir la compétition ont été majorés par SPORTSQUÉBEC, tant pour le budget d’immobilisation que pour le budget d’opérations.

Le maire de Sherbrooke Steve Lussier, le directeur du Service des sports, de la culture et de la vie communautaire Jean-Yves Larougery et le directeur des opérations à Excellence sportive Sherbrooke (ESS) ont participé à la réunion d’information.

Outre la bonification des montants liés aux différents budgets, d’autres incitatifs ont été ajoutés afin d’attirer davantage de milieux hôtes pour les Jeux du Québec. Parce que- depuis quelques années, les municipalités ne se bousculaient pas aux portes de SPORTSQUÉBEC pour l’accueil des finales des Jeux du Québec.

Ainsi, une ville peut désormais se retirer du processus de mise en candidature, à tout moment.

Quant au budget, un budget d’immobilisation jusqu’à cinq millions de dollars, est à la disposition des villes sélectionnées; le budget d’opération a lui aussi été bonifié, pour atteindre 1,4 million.

Enfin, un montant de 1,722 millions est disponible pour la coordination des programmes fédérés, alors que SPORTSQUÉBEC offre désormais un montant de 1,525 M$ pour rendre la tenue de l’événement plus attrayante (transport, diffusion, coordination), peut-on apprendre dans les documents déposés au conseil municipal, mardi soir.

Cette bonification

L’explosion des coûts liés à la présentation des Jeux de la Francophonie, au Nouveau-Brunswick en 2020, a ramené l’intérêt de Sherbrooke pour les Jeux du Québec sur le tapis.

Dès que la porte s’est définitivement fermée sur les Jeux de la Francophonie, une autre porte s’ouvrait, avec les Jeux du Québec en 2023.

Sherbrooke n’a donc jamais nié son intérêt pour les Jeux du Québec d’hiver, mais il était impossible de piloter deux dossiers en même temps, avait mentionné en avril dernier à La Tribune le président par intérim du comité du sport et du plein air à la Ville de Sherbrooke Vincent Boutin.

La date limite du dépôt du dossier technique est prévue le 31 octobre, tandis que le dépôt du cahier de candidature final est attendu avant le 31 juillet 2020.

L’annonce du milieu hôte pour les Jeux du Québec 2023 est prévue le 15 septembre 2020.

Sherbrooke a accueilli les finales des Jeux d’été du Québec, à deux reprises, en 1977 et en 1995, mais jamais les finales des Jeux d’hiver.