Le bar du King Hall était plein à craquer dimanche pour la finale de la Coupe du monde

Sherbrooke fête la victoire des Bleus

C’est dans un King Hall plein à craquer dimanche avant-midi que de nombreux partisans français et croates se sont réunis pour assister à la finale de la Coupe du monde 2018. Ambiance de feu, chants patriotiques, drapeaux et émotions ont fait de cette partie une immense fête où tous auront vécu un grand moment.

Le King Hall avait ouvert ses portes dès 10 h afin d’y accueillir les nombreux partisans venus encourager leur équipe préférée.

Lire aussi: Les Bleus mettent fin à une disette de 20 ans

Partir pour Zagreb sur un coup de tête

«La cause» de l'entraîneur français Didier Deschamps

Pour l’occasion, le Café Général était présent pour offrir des lattés, des croissants et des muffins.
En très grande majorité derrière la France, les partisans ont crié, chanté et pleuré la victoire de leur équipe.

« C’était vraiment une belle finale et je suis heureux de voir qu’autant de gens sont venus. C’est très rare qu’on ouvre aussi tôt, disons qu’on n’a jamais vendu autant de café », a lancé fièrement Maxime Pothier, propriétaire du King Hall.

Ce n’était toutefois pas le premier match que le propriétaire du pub présentait entre ces murs. Tous les matchs des phases éliminatoires y ont en fait été présentés et il a été agréablement surpris par le soutien des différentes communautés de Sherbrooke.

« Les plus grandes communautés présentes durant ces matchs ont été les Français et les Croates, donc ça promettait pour la finale. On a été ouvertement affiché Bleu, je suis personnellement aussi un partisan de la France, et je suis très heureux du résultat aujourd’hui », a fièrement déclaré M. Pothier.

C’était la première fois que les Croates accédaient à la finale, tandis que la France, favorite, s’y retrouvait pour une troisième reprise.

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps dans cette rencontre pour que la foule fasse vibrer les murs du King Hall, puisque les Français ont pris les devants à la 18e minute de la rencontre.


Des célébrations de la part des partisans des deux équipes, le pub sherbrookois n’en aura pas manqué lors de cette grande finale.  

Un total de six buts ont été inscrits, et chaque fois les partisans ont sauté de joie sur place.

La France, championne du monde

« C’est tout simplement incroyable! Nous sommes champions, la France est championne. J’ai toujours attendu ce moment. Je ne suis peut-être pas en France aujourd’hui, mais je suis très fier et je me sens près des miens », a crié Nasser Laraiche, visiblement très ému par la victoire de son équipe.

La France aura réussi à décrocher la seconde étoile sur son maillot en l’emportant par la marque de 4 à 2 face à la Croatie.

Sabina Kapetanovic et son père Sead, tous deux présents au King Hall pour encourager la Croatie, restaient malgré tout fiers du parcours de leur équipe.

« Nous sommes très heureux de ce que la Croatie a réalisé tout au long du tournoi. Évidemment on avait espoir que nous pouvions gagner, mais au moins on peut dire que le match a été très excitant. Nous sommes heureux pour les partisans de la France », ont-ils mentionné.

Actuellement en séjour à Paris, la Sherbrookoise Véronique Maheux et sa famille ont pour leur part vécu de très près les célébrations, alors qu’ils ont assisté à la partie dans un café parisien.

« C’est l’euphorie totale. Les gens se dirigent tous vers les Champs-Élysées. Ils sont fous de joie. On peut voir des pétards, drapeaux, motos qui zigzaguent à travers les gens en plus des autos qui essaient de se frayer un passage dans tout ça. C’est tout simplement unique », a-t-elle raconté.