Les meilleurs joueurs finlandais d'âge junior ont envahi le Complexe Thibault GM afin de se préparer au Championnat du monde de hockey junior présenté durant les Fêtes à Montréal et Toronto.

Sherbrooke est Finlande

Les meilleurs joueurs finlandais d'âge junior ont envahi le Complexe Thibault GM afin de se préparer au Championnat du monde de hockey junior présenté durant les Fêtes à Montréal et Toronto.
« On souhaite bien entendu conserver notre titre et je crois que nous avons l'équipe pour y parvenir même si Jesse Puljujarvi, Sebastian Aho et Patrik Laine resteront avec leur club de la LNH, note pour sa part le directeur général Kimmo Oikarinen.
Depuis jeudi, et ce jusqu'au match du 22 décembre au Palais des sports contre la Slovaquie, la Finlande offre tout un spectacle aux amateurs de hockey de la région.
Les premiers à profiter de leur présence? Les membres des Harfangs de l'école secondaire du Triolet. En plus de pouvoir assister aux pratiques, les jeunes Sherbrookois appuieront l'équipe finlandaise jusqu'au bout en assistant à la partie préparatoire lundi contre le Canada ainsi qu'au match contre la Slovaquie.
« Deux autobus quitteront Sherbrooke en direction du Centre Bell lundi, indique le pilote du midget espoir, Jean-Christophe Poulin, entouré des autres entraîneurs des Harfangs présents à l'entraînement de vendredi. Nous aurons également une rencontre avec le personnel de l'équipe finlandaise mardi question d'en apprendre plus sur leurs méthodes. »
Un titre à défendre
Ce n'est peut-être pas Équipe Canada, mais Sherbrooke accueille tout de même les champions en titre de la dernière édition des Mondiaux juniors.
Une fois de plus, la Finlande vise l'or, ou du moins le podium :
« On espère toujours une participation à la ronde des médailles d'année en année, souligne Petrus Palmu, un attaquant invité au camp des recrues du Canadien de Montréal l'été dernier. Notre équipe est bonne et on doit répondre aux attentes. La Finlande est un petit pays, mais on a tout de même gagné les derniers Mondiaux et on veut défendre notre titre. On joue d'ailleurs avec la confiance d'une équipe qui a remporté le dernier championnat mondial. »
« On souhaite bien entendu conserver notre titre et je crois que nous avons l'équipe pour y parvenir même si Jesse Puljujarvi, Sebastian Aho et Patrik Laine resteront avec leur club de la LNH, note pour sa part le directeur général Kimmo Oikarinen. On compte sur quatre jeunes joueurs de 17 ans présentement et on croit que deux d'entre eux au minimum seront repêchés en première ronde. »
Cinq joueurs de l'édition actuelle ont d'ailleurs goûté à la victoire l'année dernière.
« On se connaît presque tous. Nos joueurs ont tous évolué ensemble dans le passé et on se revoit chaque année avec l'équipe nationale depuis l'âge de 16 ans. La chimie est bonne », assure Palmu.
« Notre équipe possède d'excellents défenseurs, un bon gardien et des éléments offensifs intéressants, renchérit son DG. Nos deux premières lignes seront très rapides. Olli Juolevi fera partie de notre équipe. Il a été le cinquième joueur repêché lors de la dernière séance de sélection dans la LNH. Il sera notre général à la ligne bleue. »
En amour avec Sherbrooke
Les Finlandais apprécient leur expérience à Sherbrooke et n'ont eu que de bons mots en ce qui concerne l'accueil.
« On est ici depuis quelques jours seulement, rappelle Palmu. J'aime le complexe, le gym et notre hôtel. On jouera quelques parties préparatoires dont celle contre le Canada au Centre Bell lundi et celle contre la Slovaquie jeudi à Sherbrooke. J'ai hâte! »
« Nous avons été bien accueillis par les Sherbrookois, estime Kimmo Oikarinen. J'adore les installations du Complexe Thibault GM et nous y sommes confortables. J'invite d'ailleurs tout le monde à venir voir évoluer jeudi prochain les joueurs qui se retrouveront un jour dans la LNH. Certains ont déjà été repêchés, d'autres seront sélectionnés lors des premières rondes cet été. Ça vaudra la peine! »
Consultez le site web du Phoenix de Sherbrooke pour tous les détails concernant les billets du 22 décembre.