Jérémy Grégoire, Maryse Vigneault, Samuel Meunier et Thomas Grégoire, membres de la Fondation et organisateurs de la soirée « Tous derrière David Perron », qui s’est déroulée mercredi soir au Resto Bar Chez Stanley.

Sherbrooke derrière David Perron

Plusieurs dizaines d’amateurs de hockey se sont donné rendez-vous au Resto-Bar chez Stanley mercredi soir pour regarder le deuxième match de la finale de la coupe Stanley entre les Bruins de Boston et les Blues de Saint-Louis. Une excellente occasion d’assister à un bon match de hockey, mais aussi de contribuer à la cause de la Fondation David Perron-Attitude Hockey.

Le hockeyeur sherbrookois, qui participe à la grande finale pour une deuxième année consécutive, pouvait compter sur public conquis d’avance, chez Stanley.

À lire aussi: Gunnarsson le héros en prolongation!

«Je veux que cette finale soit différente» - David Perron

Cette présence en finale de Perron et des Blues étaient l’occasion idéale d’allier le plaisir à la cause, confirme Samuel Meunier, l’un des responsables de la fondation et organisateur de la soirée.

« C’est une belle soirée! On regarde notre chum batailler pour la coupe Stanley, on amasse des fonds pour la cause et on contribue à faire connaître la fondation. C’est vraiment le meilleur des scénarios! » lance celui qui est ami avec David Perron depuis l’adolescence.

Au total, neuf personnes font partie du comité organisateur qui gère cette fondation, dont la tête d’affiche est le hockeyeur sherbrookois.

Si l’événement phare de la fondation est le tournoi caritatif de type à bout de souffle, qui se déroule chaque mois d’août depuis quatre ans, ce Hockey night au Stanley est l’occasion de faire connaître davantage la mission de l’organisme.

Initiative de David Perron et Jérémy Grégoire, le tournoi, et ses différentes activités, vise, entre autres, à amasser des fonds pour venir en aide aux jeunes sportifs de la région éprouvant des difficultés financières.

« On a fait un tirage moitié-moitié, et le resto nous donne un pourcentage des ventes de la soirée. On a eu l’idée pour ce match 2 de la finale, ce n’est pas exclu qu’on récidive. Ça va dépendre comment se déroule la finale », a dit Samuel Meunier.

Ce dernier et Perron se connaissent depuis l’adolescence, ayant grandi dans le même quartier, et évolué sur la même patinoire extérieure.

« Je suis allé le voir aux Fêtes, il y a quelques mois. Ça n’allait pas trop bien pour les Blues. Mais le gardien Jordan Binnington venait d’être rappelé. On voit avec le recul que ce fut un moment clé dans leur saison. On est content pour David; il a passé proche de gagner avec Vegas et on lui souhaite fort, très fort, cette année. »

L’organisation de la prochaine édition du tournoi de hockey, la quatrième, va bon train, confirme Samuel Meunier, qui refuse toutefois de confirmer l’identité des joueurs qui seront présents.

L’an dernier, Kristopher Letang, Sean Couturier, Jonathan Marchessault, Jason Pominville, Louis Domingue, Frédéric Gaudreau, Nikita Scherbak, Mathieu Perreault, Mark Barberio et Samuel Girard se sont présentés à l’aréna Philippe-Bergeron.