Sherbrooke affrontera Granby

Les Cougars du Collège Champlain ont rejoint leurs grands rivaux de l'autoroute 10 en grande finale de la LHJAAAQ grâce à une victoire à l'arrachée de 6-5 acquise lundi soir à Saint-Jérôme contre les Panthères lors du septième et ultime match de cette excitante demi-finale.
Cougars et Panthères se sont livré tout un duel mettant en vedette les forces offensives de chacune des deux équipes lors d'une rencontre où les rebondissements ont été nombreux.
Les Cougars ont d'abord donné le ton au match en dominant une bonne partie de la première période, prenant les devants 2-0 grâce à deux buts de Shawn Lanoue marqués en moins de cinq minutes.
Mais il ne fallait certes pas prendre les champions du calendrier régulier à la légère; en deuxième, les Panthères sont sorties en lion, pour poursuivre l'allégorie féline, et ils ont dicté un tempo endiablé à la rencontre tout en créant l'égalité en moins de 10 minutes.
Les deux équipes sont rentrées au vestiaire à égalité 3-3 et tout était possible pour les 20 dernières minutes.
Ce sont cependant les visiteurs qui sont sortis des blocs en premier, et qui d'autre que le capitaine Janick Asselin pour lancer les siens en avant grâce à un lancer précis, décoché tout de suite après une mise en jeu gagné par Alex Gagnon.
Jérémy Brown et Zachary Borsoi ont triplé l'avance des Cougars et les Bleus croyaient que c'était dans le sac.
Que nenni! Les Panthères ont marqué deux fois en moins de cinq minutes, dont le deuxième but en désavantage numérique de Samuel Aquin et c'était 6-5.
Les Cougars ont cependant réussi à garder le fort pour remporter le match et la série.
« On a donné beaucoup trop de lancers de l'enclave en deuxième, on leur donnait la zone neutre avec trop de facilité. On a tout simplement resserré le jeu, comme on l'a fait en première », a analysé l'entraîneur-chef Pascal Rhéaume, un peu à bout de souffle.
« Ce fut un match stressant où le momentum changeait constamment de côté. On a gardé ça simple en troisième. Il fallait se méfier d'eux, une équipe bourrée de talent. Mais visiblement, on a encore un peu de difficultés à jouer avec une avance, on a été nerveux dans notre zone. On savait que même si on avait trois buts d'avance, contre eux, ça ne voulait rien dire. »
Asselin, leader incontesté
Une fois de plus, le Cougars le plus tranchant fut le capitaine Janick Asselin.
Le petit guerrier qui termine son séjour avec les Cougars avant d'aller rejoindre l'Université Clarkson (NCAA Division 1) a récolté un but et trois passes. Mais plus important, il a amassé trois points sur les trois buts marqués par les Cougars en troisième.
« Une équipe comme les Panthères, qui possède autant de joueurs habiles avec la rondelle, il faut que tu la déranges, que tu frappes ses joueurs sans arrêt et c'est ce qu'on a réussi à faire », a dit Asselin
« On n'a rien cassé entre la deuxième et la troisième, on connaissait la recette, on l'a tout simplement appliqué. On a été en contrôle, on les attendait en zone neutre. »
Maintenant, Granby
Si la rivalité contre Saint-Jérôme était bien implantée, puisque ce sont les Panthères qui ont éliminé les Cougars l'an dernier, le choc Granby-Sherbrooke promet des étincelles.
« On connaît beaucoup de gars l'autre côté, ça donne toujours d'excellents matchs. Il faut s'attendre à une série robuste, les deux équipes ont le même style de jeu; deux trios capables de marquer des buts et deux autres qui frappent », a poursuivi Asselin.
« Oui, ils seront plus reposés que nous, mais ça, c'est une arme à deux tranchants; nous, on est déjà prêts. »
« On a perdu le titre de notre division contre eux, c'est clair qu'il y a une solide rivalité contre les Inouk. Avec quatre matchs disputés en cinq soirs, l'important sera de reposer les gars et de partir du bon pied », a terminé Pascal Rhéaume.
Inouk et Cougars se sont affrontés six fois en saison régulière, chaque équipe remportant trois victoires.
Mais les Inouk ont remporté le dernier match, disputé lors du dernier jour de la saison régulière, par la marque de 3-2, remportant ainsi le titre de la division Perron-Burrows devant ces mêmes Cougars...
La série débute demain soir à Granby.
Sherbrooke
ALEX GAGNON
Saint-Jérôme
SAMUEL AQUIN