En décembre dernier, le Centre de foires de Sherbrooke a accueill la première Coupe Québec masculine de la saison, en plus de la deuxième épreuve du processus de sélection pour les Jeux du Canada. Il s’agissait d’une compétition de préparation pour Shergym, en vue de l’obtention des Championnats de l’Est de gymnastique.

Sherbrooke accueillera 800 athlètes en 2020 pour le Championnat de l’est de Gymnastique

Le Club de gymnastique Shergym accueillera pour la première fois de son existence les Championnats de l’Est du Canada, du 7 au 11 mai 2020. Cette compétition d’importance mettra en scène quelque 800 athlètes et entraîneurs.

Les démarches pour l’accueil de cet événement ont été amorcées il y un peu plus d’un an, après l’impulsion de la Fédération québécoise de gymnastique, confirme Vanessa Toulouse, présidente du comité organisateur.

« C’est la fédération québécoise qui nous a approchés à ce sujet. Ils nous ont fait remarquer que notre club avait très bien évolué, au cours des dernières années, et que les résultats étaient là pour nous athlètes. L’accueil d’une compétition d’envergure était la suite logique pour nous ».

Les athlètes attendus à Sherbrooke proviendront donc de l’Ontario, du Québec et des quatre provinces des Maritimes.

Ces derniers participeront aux activités dans les catégories gymnastique artistique, volet féminin et masculin, de même qu’en trampoline et en tumbling.

Centre de foires et Université Bishop’s

« Ça fait environ un an qu’on travaille sur le dossier. Le processus est assez long et il se poursuivra jusqu’au début des compétitions. Nous devions d’abord statuer sur le lieu où se dérouleraient les compétitions, et définir le lieu d’hébergement », a poursuivi Vanessa Toulouse.

« Puisque l’équipement utilisé doit être approuvé, les compétitions ne pourront se dérouler à notre centre d’entraînement actuel, à l’édifice CERAS. C’est la compagnie européenne Gymnova qui fera le prêt du matériel. Voilà pourquoi on a loué le Centre de foires de Sherbrooke pour la durée de l’événement. Quant à l’hébergement, les athlètes et les accompagnateurs seront logés à l’Université Bishop’s. »

Un gros défi

Selon Vanessa Toulouse, l’accueil d’une compétition de cette envergure sera une première dans l’histoire du club Shergym.

« On a tenu quelques compétition provinciales féminines par le passé, mais rien de comparable. Et en décembre dernier, on a organisé une compétition provinciale qui servait de qualifications pour les Jeux du Canada. Cela nous a servi de préparation. »

Le Centre de foires a donc pour l’occasion accueilli la première Coupe Québec masculine de la saison, en plus de la deuxième épreuve du processus de sélection pour les Jeux du Canada.

Quelque 300 athlètes et entraîneurs étaient présents et une soixantaine de bénévoles ont mis l’épaule à la roue.

« Pour notre club, les Championnats de l’Est du Canada, c’est un gros défi que l’on a à relever. Cela va nous apporter en contrepartie beaucoup de visibilité pour le club et pour le sport. Dans notre plan d’action, on était rendu là », a conclu Vanessa Toulouse.

Shergym avait quatre athlètes lors de la dernière édition des Championnats de l’Est du Canada, soit Grégory Poulin, Ève Pelletier, Maude Huard et Laurie Groleau.