En visite à l'école internationale du Phare, le nouveau joueur des Alouettes de Montréal Seydou Junior Haidara a lancé un message d'espoir et de motivation aux quelque 275 élèves qui assistaient à sa conférence vendredi après-midi.

Seydou Junior Haidara changé par le football

« Le football a changé ma vie. Ma passion m'a permis de passer à travers plusieurs difficultés ». En visite à l'école internationale du Phare, le nouveau joueur des Alouettes de Montréal Seydou Junior Haidara a lancé un message d'espoir et de motivation aux quelque 275 élèves qui assistaient à sa conférence vendredi après-midi.
L'ex-receveur de passes des Cougars du Collège Champlain était de retour dans son ancien patelin afin de s'adresser aux jeunes de l'école du Phare dans le cadre du programme Ensemble à l'école des Alouettes de Montréal.
« Je viens rappeler aux élèves l'importance de l'école dans la vie, mais aussi, je veux leur conseiller de se trouver une passion afin qu'ils aient l'énergie d'avancer et le pouvoir de prendre les meilleures décisions. Personnellement, j'ai grandi avec un trouble du déficit d'attention et l'école n'était peut-être pas faite pour moi. Si j'ai du succès dans la vie, c'est parce que j'ai choisi de faire quelque chose que j'aimais beaucoup. »
Grâce aux bons choix effectués lorsqu'il était plus jeune, Seydou Junior Haidara s'est rendu jusqu'à l'université alors qu'il portait les couleurs du Rouge et Or de l'Université Laval. « Je suis à un cours d'avoir terminé mon baccalauréat en intervention sportive », précise-t-il.
Pourtant, l'athlète aurait bien pu emprunter un chemin totalement différent.
« J'ai fait face à des difficultés concernant mon intégration. Je me suis retrouvé dans le quartier Sillery après avoir vu mon école de Sainte-Foy fermer. Avec ma soeur et un ami, j'étais la seule personne avec la peau foncée. J'avais de la misère dans mes relations avec les autres. Je me battais parce que je me faisais écoeurer. Au lieu de riposter et de me battre, je me suis mis à jouer ensuite au football avec les autres jeunes et tout a changé à partir de ce jour. »
Olivier Brochu, élève de deuxième secondaire inscrit au Programme international, s'est dit bien heureux de pouvoir entendre ce message d'espoir.
« Je joue au football depuis l'âge de neuf ans et je trouve ça cool de pouvoir accueillir un joueur de la LCF dans mon école. Il est la preuve vivante qu'il faut s'entraîner, étudier et persévérer afin de connaître du succès dans le sport ou à l'école. On est choyés de pouvoir compter sur sa présence. L'école du Phare est une petite école, mais on peut rencontrer des grands joueurs comme lui. »
Un nouveau départ
Seydou Junior Haidara voit d'un bon oeil son arrivée à Montréal. L'ancien des Tiger-Cats de Hamilton et des Roughriders de la Saskatchewan effectuera d'ailleurs un retour sur le terrain de football de Lennoxville en prenant part à son premier camp avec les Alouettes dans près d'un mois.
« Ça fait déjà cinq ans que je suis dans la Ligue canadienne de football et je fonde beaucoup d'espoir sur la prochaine saison. J'ai hâte de revivre mon retour au Collège Champlain et de disputer mon premier match à Montréal. On devra établir une nouvelle identité au sein de l'équipe avec notre nouvel entraîneur et notre nouveau directeur général. Les changements feront une grande différence et j'ai hâte de voir les résultats. »
« Même si ma carrière est en montagnes russes depuis cinq ans, je suis content de connaître un nouveau départ et de retrouver mon ancien entraîneur Jacques Chapdelaine, qui m'a repêché à Vancouver et qui a travaillé avec moi à Saskatchewan, poursuit le principal intéressé. Je suis très content aussi de m'être rapproché des gens que j'aime. C'est une bonne chose pour moi. »