Stephan Lebeau aura amplement le temps de préparer son équipe en vue de la ronde quart de finale du circuit collégial division 1, puisque sa formation profite d’un laissez-passer.

Séries hockey collégial : les champions patientent

Champions du circuit collégial division 1, les Cougars du Collège Champlain devront patienter avant de connaître l’identité de leur premier adversaire en séries. L’équipe de hockey des Cougars suivra de près les séries huitième de finale avant d’entreprendre sa série quart de finale. Et peu importe son prochain adversaire, l’entraîneur Stephan Lebeau refuse de crier victoire trop rapidement.

Même s’ils ont affiché un dossier de 27-7-1-1 trois ans seulement après leur arrivée dans la ligue, Lebeau estime que la parité est impressionnante dans le hockey collégial division 1.

« Le niveau de compétition est relevé cette saison. On a affiché une belle constance, on mise sur une profondeur intéressante, mais les six meilleures équipes sont dans une classe à part et obtiennent un laissez-passer pour la deuxième ronde, ce qui n’empêchera pas les autres de causer la surprise en quart de finale », admet le pilote du Collège Champlain.

Leur meilleur atout? La défensive. Les Cougars n’ont accordé que 2.38 buts en moyenne par rencontre. Notamment grâce à leur gardien Zack Cloutier, le meilleur portier du circuit, qui présente une moyenne de buts accordés impressionnante de 1.73. Son homologue Sean Julien n’a pas mal fait du tout non plus : 2.68 de moyenne.

« Pourtant, nous ne sommes pas réputés pour adopter un style de jeu hermétique, mais on est responsables défensivement. Nos deux gardiens ont pu se partager le filet cette saison et on commencera les séries avez Zack devant les buts. Il s’est surtout démarqué après les Fêtes. Les deux méritent de jouer en séries, mais on doit faire un choix pour le premier match. On a l’habitude de faire jouer notre monde de façon égale chez les Cougars en saison. »

Lebeau rappelle que la formule demeure un 2 de 3 lors des premières rondes de séries.

« Tout peut arriver en seulement deux matchs. Les équipes numéro 7-8-9-10 peuvent franchement gagner deux parties en trois sorties. On profite d’une petite pause avant notre première ronde, mais on a pu prendre part à un tournoi en fin de semaine. »

Malheureusement, les Cougars ont baissé pavillon en demi-finale.

« Il faudra demeurer affamés en séries. Oui, on peut soigner de petits bobos en attendant nos prochains adversaires, mais cette attente est un couteau à double tranchant. Nos rivaux auront disputé une première ronde et ne seront pas rouillés. Mais si tout le monde remplit son rôle, on représentera une machine difficile à arrêter. »