Sébastien Roulier a parcouru 194 km en 24 heures de course lors de l’événement Sri Chinmoy Ultras, le week-end dernier à Gatineau.

Sébastien Roulier termine 2e lors d’une course de 24 heures

Sébastien Roulier a fait fi de la chaude température, les 27 et 28 juillet à Gatineau, et il a terminé deuxième de l’épreuve de 24 heures de la course Sri Chinmoy Ultras. Au total, le pédiatre sherbrookois a complété 103 tours de 1,879 km pour ainsi totaliser 194 km.

Cette épreuve était en quelque sorte une préparation pour deux événements importants à venir pour Roulier; le parcours de 210 km de la Voie des Pèlerins de la Vallée récemment inaugurée dans la MRC de Coaticook, afin d’amasser des fonds pour le Fonds des Millepattes et les Championnats mondiaux de 24 heures, qui se dérouleront en France, en octobre.

« C’était une 2e course de 24 heures cette année pour me préparer aux Championnats Mondiaux d’octobre prochain en France. Les jours qui précèdent la course, je regarde toujours les prévisions météo. Ça s’annonçait difficile avec un mercure au-delà du 30 °C et un facteur humidex. J’ai établi ma stratégie : respecter la chaleur même si cela veut dire de ralentir… ce qui n’est pas facile à faire quand on vise d’améliorer sa marque personnelle de 220 km », mentionne celui qui a été nommé athlète ultra-marathonien de l’année 2018 par l’Association Canadienne des Ultramarathoniens.

« Nous étions une trentaine au départ à 8 h le samedi 27 juillet. Très tôt, nous avons dû composer avec la chaleur. Je me suis hydraté régulièrement, je me suis aspergé d’eau fréquemment et je m’assurais d’avoir des glaçons dans un sac de plastique sous ma casquette pour diminuer ma température. Malgré cela, j’ai été affecté par la chaleur et je n’ai pas trouvé mon rythme mais au moins, j’accumulais les tours. J’ai alors fait comme plusieurs coureurs, j’ai marché et j’ai jasé avec d’autres participants », mentionne l’athlète.

Sébastien Roulier a maintenant dans sa mire le parcours de 210 km de la Voie des Pèlerins de la Vallée pour la cause des Millepattes, qui se déroulera à la fin août.

« À la mi-juin, j’ai vu un article qui annonçait l’inauguration de la Voie des Pèlerins de la Vallée. 210 km. Je venais de courir 211 km au New Jersey. Je me suis alors dit que ce serait bien de courir la distance. Ce serait un défi à ma taille. Je pourrais certainement le faire en environ 30 heures. Ça serait un bon entraînement et ça me permettrait de visiter ma région puisque le circuit relie 12 municipalités de la région de Coaticook en Estrie », mentionne le pédiatre.

« Bien que le but premier est d’amener un rayonnement pour la région de l’Estrie, pour m’assurer de la réussite de ce défi, j’ai décidé de courir pour une cause. Les organisateurs de la course d’Abi et les Millepattes m’ont approché plus tôt cette année pour être le président d’honneur à leur course du 5 octobre. À mon tour de leur amener une certaine visibilité en courant pour le Fonds des Millepattes les 23 et 24 août prochains ».