Sébastien Roulier (au centre) a triomphé au Vermont. À gauche, le Sherbrookois Sylvain Gélinas, qui a terminé deuxième. Gélinas avait remporté le 50 km, l’an passé, au même événement.

Sébastien Roulier remporte une course de 80 km au Vermont

Le coureur et pédiatre de Sherbrooke Sébastien Roulier a remporté l’épreuve de 80 km du Peak Blood Root Ultra dans l’état du Vermont, disputée samedi dernier, grâce à un temps de 9 h. Roulier ne s’est pas arrêté là : le lendemain, le dimanche, il participait au Demi-Marathon de Lévis en poussant une personne à mobilité réduite.

Sébastien Roulier, qui a relevé son défi de 24 heures au Mont Orford au cours des trois dernières années, en était à sa première course en sentiers cette année.

« Il faut laisser le temps à la nature de vivre sa transition entre l’hiver et le printemps et ne pas abimer les sentiers durant la période de dégel. Je n’ai donc pas eu l’occasion de courir en sentiers lors de mes entraînements. À 3 heures de Sherbrooke, au Vermont, comme plusieurs Québécois, j’ai répondu à l’appel du Peak Blood Root Ultra pour retrouver les sensations en sentiers », résume le récipiendaire d’un Mérite Estrien 2017.

Une course très difficile

La vingtaine de coureurs, qui ont entamé leur parcours à 7 h du matin, ont eu une course jalonnée de plusieurs défis.

« Le parcours était unique. Parmi les plus difficiles que j’ai courus. Une des sections du parcours était entièrement hors-piste, ce qu’on appelle du bushwhacking. Aucun sentier, que des drapeaux à suivre à travers une forêt dense. À plusieurs endroits, on avait les pieds dans l’eau et la boue. Des ronces nous écorchaient la peau. Le soleil et la chaleur m’ont affecté dans la 2e partie de la course mais, je suis bien content de l’avoir mené de bout en bout », mentionne le pédiatre qui était accompagné de deux autres Québécois sur le podium.

Fidèle à ses défis singuliers, le Sherbrookois était déjà sur la ligne de départ d’une autre course le dimanche.

« Je ne pouvais pas refuser l’invitation des concepteurs du Kartus, une poussette pour des personnes à mobilité réduite conçue à Sherbrooke. Ils avaient même trouvé une personne courageuse pour se laisser pousser durant les 21 km du Demi-Marathon de Lévis. C’est une expérience enrichissante qui m’a permis d’oublier mes douleurs de la journée précédente. Et que dire du bonheur qu’elle a eu à participer à la course. Et le bonheur des gens qui l’accompagnaient. Une belle motivation pour compléter la course en 1 h 30 et une belle motivation dans mon parcours de coureur », ajoute Roulier.

Ce dernier a complété 55 marathons en carrière, et il en a gagné neuf.

Il a représenté le Canada dans quatre courses de Championnats mondiaux d’ultra-marathons en sentiers et sur route.