Le capitaine du Phœnix de Sherbrooke, Samuel Poulin, aura la chance de se reprendre l’an prochain en espérant cette fois être invité par Hockey Canada au camp de sélection de l’équipe canadienne de hockey junior.

Samuel Poulin ignoré par Hockey Canada

Même s’il ne se trouvait pas sur la liste préliminaire d’Équipe Canada junior, Samuel Poulin continuait d’y croire. En connaissant un départ canon en début de saison dans la LHJMQ, le capitaine du Phœnix de Sherbrooke espérait obtenir une invitation pour le camp en vue du Championnat du monde de hockey junior. Mais Samuel Poulin a été ignoré par les dirigeants de Hockey Canada et compte bien s’en servir comme motivation.

Le premier joueur québécois repêché lors de la dernière séance de sélection de la LNH ne se dit pas surpris de voir les autres hockeyeurs de la LHJMQ être invités, comme Alexis Lafrenière, Jakob Pelletier, Dawson Mercer et Raphaël Lavoie. Mais jusqu’à tout récemment, il osait croire qu’il avait également sa place dans ce lot de joueurs.

« Ils ont connu de très bons matchs lors de la série Canada/Russie, qui sert d’évaluation pour Hockey Canada. En parlant à certains d’entre eux il y a quelques jours, j’ai su qu’ils avaient reçu un appel de Hockey Canada contrairement à moi, alors j’ai rapidement compris que je n’allais pas être invité. Mais heureusement, j’aurai la chance de participer l’an prochain au camp à l’âge de 19 ans et je vais tout faire pour y parvenir », a confié le choix de première ronde des Penguins de Pittsburgh en 2019.

Son entraîneur Stéphane Julien s’est vite montré rassurant.

« Ça ne changera absolument rien dans sa carrière, soutient le pilote du Phœnix. Je suis surpris de ne pas voir Samuel Poulin sur la liste de joueurs invités même s’il n’a que 18 ans. D’ailleurs, je crois que les dirigeants de Hockey Canada n’hésiteront pas une seconde à l’inviter l’année prochaine. Beaucoup de joueurs ont connu un excellent championnat mondial à 19 ans après avoir été ignorés à 18 ans et plusieurs ont aussi connu une belle carrière dans la LNH malgré tout. »

Alexis Lafrenière participera à son deuxième camp avec Équipe Canada Junior.

Même s’il a été blanchi de la feuille de pointage à ses six derniers matchs, Poulin se trouve actuellement au 14e rang des meilleurs pointeurs de la LHJMQ grâce à ses 37 points en 25 matchs.

« Parfois, Hockey Canada a une façon de voir les choses qui est différente de celle des équipes de la LNH, croit Stéphane Julien. Il ne faut pas mélanger les choses. Peut-être que Hockey Canada considère Samuel comme un joueur de top 6 offensif, mais qu’il ne le voyait pas cette année dans ce top 6. Ou peut-être qu’il le voit comme un joueur de soutien et qu’ils ont déjà leurs candidats pour la troisième ou quatrième ligne. Je sais que des joueurs comme Alexis Lafrenière, Raphaël Lavoie et Jakob Pelletier ont connu du succès dans le passé dans l’organisation de Hockey Canada, au tournoi des moins de 18 ans entre autres. Ça peut jouer ça aussi en fin de compte. »

L’exclusion du capitaine de la meilleure équipe au Canada déçoit Stéphane Julien, mais ce dernier rappelle que Samuel Poulin aura le luxe de se reposer pendant près de deux semaines :

« Ça prouve aussi que nos joueurs sont parfois sous-estimés en ne recevant pas tous les honneurs qu’ils méritent, mais je ne déteste pas de nous voir dans ce rôle. »

« Pendant ce temps, je vais me concentrer sur la conquête de la Coupe du Président », clame Poulin.

Notons que deux joueurs du Phœnix prendront la direction des camps de sélection en prévision du Championnat du monde de hockey junior présenté en République tchèque. Taro Jentzsch rejoindra la formation allemande dimanche et Samuel Hlavaj partira la semaine prochaine, mercredi, pour rejoindre le club slovaque.

+

Lafrenière et McIssac sont invités au camp de sélection en vue du mondial junior

CALGARY — Sept joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, dont le vétéran Alexis Lafrenière, ont reçu une invitation pour participer au camp de sélection de l’équipe canadienne en prévision du championnat du monde de hockey junior.

L’attaquant de l’Océanic de Rimouski, qui domine la LHJMQ avec 59 points, sera désireux de prendre sa revanche puisque l’équipe a été incapable de défendre son titre et a même terminé au sixième rang du tournoi disputé à Victoria et Vancouver en janvier dernier.

Le défenseur Jared McIsaac des Mooseheads de Halifax fait également partie des trois joueurs de retour au sein de la formation, avec Ty Smith Smith des Chiefs de Spokane de la Ligue de l’Ouest. McIsaac a été opéré à l’épaule pendant l’été et il a disputé un seul match avec les Mooseheads.

Les attaquants Benoît-Olivier Groulx et Raphaël Lavoie, eux aussi des Mooseheads, Dawson Mercer, des Voltigeurs de Drummondville, Jakob Pelletier, des Wildcats de Moncton, ainsi que le gardien Olivier Rodrigue, des Wildcats, sont les autres membres du circuit Courteau qui ont été conviés.

La sélection réunira quatre gardiens, 10 défenseurs et 17 attaquants pour ce camp qui se tiendra à Oakville, en Ontario, du 9 au 12 décembre.

Le championnat du monde de hockey sera présenté à Ostrava et Trinec, en République tchèque, du 26 décembre au 5 janvier. La Presse canadienne