Anthony Vandal, Samuel Piché-Luneau, Tommy Roadley-Trohatos et David Savard seront les capitaines de l’équipe de football du Vert & or, en 2019. Ils entourent l’entraîneur-chef Mathieu Lecompte.

Saison 2019 du Vert & Or : une équipe en transition

L’équipe de football du Vert & Or de l’Université de Sherbrooke aura un tout nouveau visage en 2019. À une semaine du début de saison régulière, l’alignement de l’équipe a subi plusieurs transformations et s’est considérablement rajeuni. Mais jeune ou pas, le Vert & Or veut faire mieux que l’an dernier.

À sa troisième année à la barre de l’équipe, l’entraîneur-chef Mathieu Lecompte a pratiquement complété le virage qu’il comptait accomplir à son arrivée.

La cuvée 2019 du Vert & Or sera très jeune ; au total ce sont 59 joueurs de première et de deuxième année qui composeront le corps de l’équipe, entourés de 19 joueurs de cinquième, quatrième et troisième année.

« Il y a eu un changement de culture, un changement qui n’était pas fait pour tout le monde. Certains gars ont décidé de quitter, on respecte ça. On a donc un jeune groupe de joueurs, et on est un jeune groupe d’entraîneurs. Les jeunes ont accepté le défi qu’on leur a lancé. On a hâte de passer à la prochaine étape. C’est une année charnière pour nous. C’est le temps de montrer où on est rendu comme équipe », a dit Mathieu Lecompte.

Le Vert & Or veut faire mieux que lors de sa saison 2018 avec une fiche de 2-6. Il s’est incliné, encore une fois, face au Rouge et Or de l’Université Laval, au premier tour éliminatoire.

Son incapacité à marquer des points, expliquée par une importante rotation de personnel au poste de quart-arrière, fut son principal talon d’Achille.

Cette saison, ce sont les recrues Anthony Robichaud et Zach Cloutier qui ont émergé du lot et ils ont bien fait jusqu’à maintenant lors de la semaine d’entraînement.Ces derniers seront trempés dans le bain rapidement ; le Vert & Or amorce sa saison sur la route, le dimanche 25 août, en affrontant le Rouge et Or, à Québec.

Moins d’une semaine plus tard, il visitera les Carabins de l’Université de Montréal.

Un début de saison difficile.

Des capitaines exemplaires

L’équipe a fait connaître ses capitaines pour la saison 2019 ; le joueur de ligne offensive Anthony Vandal (2e année) et le centre arrière David Savard (cinquième année), de même que le joueur de ligne défensive Samuel Piché-Luneau (cinquième année) et le demi défensif Tommy Roadley-Trohatos (troisième année).

Vandal, qui a été nommé recrue offensive de l’année à l’issue de sa première saison universitaire, est conscient du défi qui l’attend.

« C’est une nomination très agréable, c’est très flatteur. Je l’ai su l’hiver dernier. À long terme, c’était l’un de mes objectifs. Je veux montrer l’exemple sur le terrain, et à l’extérieur. Je vais tout faire pour justifier la confiance des entraîneurs à mon endroit », a-t-il expliqué.

Outre le vétéran de cinquième année Vincent Roy, le front offensif sera relativement jeune chez le Vert & Or.

À défaut d’un match préparatoire face à un autre programme de football universitaire, le Vert & Or a disputé un match intra-équipe vendredi soir. C’était l’occasion pour les quart-arrières recrues de montrer leur savoir-faire, afin de gagner le poste de partant. Ici, Anthony Robichaud, en action.

Les gars ont vécu les difficultés de l’an dernier, et le groupe reste soudé dans l’apprentissage. C’est la clé, croit Vandal.

« On sait à quoi s’attendre, cette saison. On peut grandir avec ça et se concentrer sur nous-mêmes. Le but est de donner du temps à notre jeune quart-arrière. On est très bien dirigés, par Rémi (Giguère, entraîneur de ligne offensive) et Justin (Chapdelaine, coordonnateur à l’attaque). On a une belle synergie sur la ligne offensive, on est toujours ensemble, on communique bien, ça ne peut aller que pour le mieux. »

« Jouer avec Vincent, ça rend les choses plus faciles. Il connaît ses assignations, il voit le match d’une façon particulière, il est toujours présent. En ayant vécu l’expérience chez les pros, cet été avec la Saskatchewan, il est très inspirant pour nous, pour moi. Je vois comment il a tracé son chemin. »

Justin Amessan, Jonathan Doyon, Julien Leblanc devraient compléter le front offensif, avec les rotations de Mathieu Michaud Bombardier et de Gabriel Fournier-Donahue.

« On veut juste être meilleurs que l’an dernier. On est prêts, tout est en place. On ne s’est pas fait jouer de mauvais tours comme l’an dernier (départ de Jason Hogan, coordonnateur offensif, à deux semaines du début du camp, NDLR). On a hâte de commencer le premier match, on sait qu’on a quelque chose de solide, entre les mains. »

Un front défensif solide

Sur le front défensif, la présence des vétérans Samuel Piché-Luneau et Mickael Badra sera un gros atout pour l’équipe.

Non seulement pourront-ils jouer un rôle important lors des matchs, mais ils seront aussi des mentors pour les jeunes qui les entourent.

« J’estime avoir un gros rôle de mentor, un rôle de papa, avec les jeunes. Je veux les aider à mieux se structurer dans leur préparation, leur faire comprendre que le niveau universitaire, c’est différent, tu ne peux pas arriver à l’entraînement à la dernière minute. Il faut leur montrer que l’amélioration sur le terrain commence à l’extérieur », a dit le vétéran de cinquième année.

Badra et Piché-Luneau ont d’ailleurs participé au dernier Défi Est-Ouest.

« On a une bonne ligne défensive, les jeunes recrues qui sont débarquées, entre autres Emeric Hamelin et Dylan Côté, ils font des bons progrès, ils sont doués naturellement. Quand ils vont prendre confiance, et qu’ils seront un peu moins stressés, ça va être écœurant ! »

L’ouverture locale du Vert & Or est prévue pour le vendredi 13 septembre, face aux Redmen de McGill.

Des événements spéciaux différents sont d’ailleurs organisés pour les quatre parties à domicile, dont le match en rose, pour amasser des fonds pour la lutte contre le cancer du sein, le 19 octobre.

Le Vert & Or en est à une 17e saison depuis le retour du football à l’Université de Sherbrooke.