Les Huskies ont gâché le match inaugural local des Gaiters de Bishop's en l'emportant 40-21.

Saint-Mary's gâche la rentrée des Gaiters

Les Huskies de Saint-Mary's ont prouvé une fois de plus samedi après-midi qu'ils étaient l'une des principales forces dans la conférence des Maritimes du football universitaire canadien.
L'équipe dirigée par James Colzie a gâché le match inaugural local des Gaiters de Bishop's en l'emportant 40-21.
Saint-Mary's ajoutait ainsi une deuxième victoire en autant de matchs en 2017, alors que les Gaiters encaissaient une deuxième défaite en deux matchs depuis leurs débuts dans les Maritimes.
Les visiteurs n'ont pas perdu de temps en se forgeant une avance de 23-7 dès le premier quart et de 28-7 à la demie.
Et comme ce fut le cas à Acadia la semaine précédente, les Gaiters ont resserré les rangs en deuxième demie, tant à l'attaque qu'en défensive, afin de rétrécir l'écart. Le quart-arrière vétéran Mathieu Demers, qui avait complété une première passe de touché à la fin du premier quart à Nathan Walker, en a ajouté deux autres en deuxième demie. Des réussites à Zach Graveson sur 39 verges et à Dashaun Smellie sur 5 verges. Ce ne fut toutefois pas suffisant.
Pour ce match d'ouverture locale, les Gaiters ont choisi de faire confiance à Demers, plutôt qu'au joueur de deuxième année Dylan Tucker, qui avait amorcé le match contre Acadia.
Demers a complété sa journée avec 20 passes complétées en 41 tentatives pour 217 verges, trois passes de touché, mais aussi trois interceptions. « Dylan et Mathieu ont été nez à nez depuis l'hiver dernier. On a analysé le vidéo du match contre Acadia et on a décidé de faire un changement. En général, Mathieu a fait le boulot. Comme le reste de l'équipe, il doit afficher plus de constance », a dit l'entraîneur-chef Chérif Nicolas, dont c'était le premier match comme entraîneur-chef au football universitaire canadien à la maison.
« Pour un deuxième match de suite, on a connu un départ difficile. On a de la misère à démarrer nos matchs. Et, comme lors du match contre Acadia, on a bien fini la rencontre. Mais ce n'est pas une victoire morale. On doit mieux commencer et chaque joueur doit faire sa job ».
« Avant de penser à gagner, il faudra apprendre à ne pas perdre. Et instaurer cette nouvelle mentalité, ça revient au personnel d'entraîneurs. C'est notre rôle de mettre les joueurs dans cet état d'esprit. On doit jouer avec un plus grand sens d'urgence, tout en se laissant aller un peu plus sur le terrain. »
Chérif Nicolas dit avoir particulièrement aimé le jeu de Nathan Walker (deux catchs, 41 verges et un touché en plus de maintenir une moyenne de 15,6 verges en retour de bottés de dégagement) et d'Elijah Williams (trois plaqués), à son premier match universitaire.
« Pour mon premier match à la maison, c'était bien, mais je suis un gars de résultat. Je ne serai pas satisfait tant qu'on ne jouera pas un match complet. On a encore des choses à apprendre, mais c'est loin d'être perdu. »
Bishop's sera à Mount Allison ce vendredi.