Théo Rochette pourrait bien devenir un membre du Phœnix de Sherbrooke dès le début de la première ronde du repêchage de la LHJMQ, samedi matin à Shawinigan.

Rochette séduit par Sherbrooke

SHAWINIGAN — Le jeune Canado-Suisse récemment ajouté à la liste de joueurs admissibles au repêchage de la LHJMQ n’a pas quitté l’Europe pour mieux y revenir. Le but de Théo Rochette : évoluer en Amérique du Nord et y rester.

Théo Rochette sera l’un des premiers espoirs à grimper sur la scène du Centre Gervais Auto samedi à Shawinigan lors du repêchage 2018 de la LHJMQ.


«  Mon but est de jouer dans la LNH et j’estime que le meilleur endroit pour me développer est ici, au Québec, dans la LHJMQ.  »
Théo Rochette

« Sherbrooke a été la première organisation à m’approcher. Jean Gagnon (l’adjoint au directeur général Jocelyn Thibault) m’a contacté et depuis, je suis en communication avec lui. Il a travaillé fort pour que je vienne au Québec et que je sois sur la liste. Ce serait spécial de jouer à Sherbrooke, mais je serais heureux même si une autre formation me sélectionne », indique celui qui est comparé à Nico Hischier après avoir terminé la dernière saison avec 34 points en 48 rencontres au sein de l’équipe des moins de 20 ans de Lausanne.

Puisque son père Stéphane Rochette est natif de Donnacona et qu’il a quitté le Québec pour la Suisse en 1991, pour finalement revenir plus tard et repartir, Théo Rochette était admissible au repêchage et a pris sa décision tardivement.

« Mon but est de jouer dans la LNH et j’estime que le meilleur endroit pour me développer est ici, au Québec, dans la LHJMQ. J’ai rencontré les différentes formations et j’ai répété que je souhaitais demeurer au Canada. Je ne veux pas seulement jouer une saison pour ensuite retourner en Europe. Je pourrais gagner de l’argent à 18 ans en Suisse, mais je m’éloignerais de mon but principal : celui d’évoluer dans la LNH », soutient la coqueluche du prochain repêchage.

La question est maintenant la suivante : a-t-il volé la vedette à Hendrix Lapierre, vu comme le choix numéro 1 du prochain encan ?

Rappelons que les Saguenéens de Chicoutimi possèdent le tout premier choix, suivis des Sea Dogs de Saint John, qui devaient sélectionner William Villeneuve des Cantonniers de Magog avant l’arrivée de Rochette.

Les Cataractes de Shawinigan auraient alors pu repêcher le coéquipier de Villeneuve, Patrick Guay. Selon les rumeurs, le quatrième choix appartenant aux Islanders de Charlottetown pourrait être échangé. D’ailleurs, les Islanders n’ont jamais demandé d’interview avec Rochette.

Jérémy Poirier est pour sa part classé au quatrième rang des meilleurs espoirs selon le Centre de soutien au recrutement.

Le Phœnix repêche au cinquième rang. Mavrick Bourque devrait encore être disponible, tout comme Poirier... ou même Rochette, sait-on jamais.

Une cohorte « moyenne »

La prochaine cuvée disponible en vue du repêchage de la LHJMQ a été qualifiée de « moyenne » par le recruteur-chef du Phœnix de Sherbrooke, Alain Préfontaine.

« La première ronde est bonne. Par la suite, on devra être vigilants. Il n’y a pas une grande différence entre le joueur qui sera repêché au 18e rang et celui qui sera sélectionné au 36e rang. Les six premiers joueurs repêchés sont d’une grande qualité et la bonne nouvelle, c’est que nous repêchons au cinquième rang », indique Alain Préfontaine, tout en soutenant que plusieurs clubs tenteront de s’avancer vers les dix premiers choix.

La venue de Théo Rochette a mêlé les cartes selon lui.

« Il peut être choisi premier ou cinquième. Ce sera intéressant à suivre. De notre côté, on repêchera le meilleur joueur disponible, peu importe la position de ce joueur », admet Préfontaine.

Ses trois critères à surveiller : la vitesse, le talent et le niveau de compétition des candidats disponibles.


« On est aussi intéressés par les joueurs des Cantonniers. Quatre devraient sortir en première ronde. On ne possède pas beaucoup de choix cette année. On sélectionne seulement trois fois en sept rondes et huit autres fois par la suite, mais ça peut changer vite ! On devra sortir un lapin de notre chapeau » résume-t-il.

Choix au repêchage du Phœnix samedi

1re ronde (5e au total)
3e ronde (45e au total)
4e ronde (63e au total)
8e ronde (135e au total)
8e ronde (136e au total)
9e ronde (153e au total)
11e ronde (189e au total)
12e ronde (207e au total)
12e ronde (213e au total)
13e ronde (225e au total)
14e ronde (243e au total)