Nommé capitaine de l’équipe du Québec, Justin Robidas a marqué trois fois et obtenu autant de passes lors de trois premières parties du Québec au tournoi de hockey des Jeux du Canada qui se déroulent présentement à Red Deer, en Alberta.

Robidas et l'équipe du Québec dominent

Le hockeyeur Justin Robidas fait sentir sa présence pour Équipe Québec aux Jeux du Canada à Red Deer, Alberta. Celui qui a été désigné capitaine de la formation fleurdelisée a participé au pointage dans chacune des trois victoires des siens.

Le hockeyeur Justin Robidas fait sentir sa présence pour Équipe Québec aux Jeux du Canada à Red Deer, Alberta. Celui qui a été désigné capitaine de la formation fleurdelisée a participé au pointage dans chacune des trois victoires des siens.

Jouant sur le même trio que les deux inséparables des Chevaliers de Lévis que sont Joshua Roy et Olivier Nadeau, Robidas a accumulé jusqu’ici trois buts et autant de mentions d’assistance pour six points. D’ailleurs, cette ligne d’attaque a déjà récolté 20 points après les trois premières parties de l’équipe.

Force est d’admettre que le porte-couleurs des Cantonniers de Magog n’a pas mis de temps à s’acclimater à ses deux nouveaux compagnons de trio, le temps d’un tournoi aux Jeux du Canada.

« J’ai la chance de jouer avec deux gars intelligents sur la glace. Mon rôle consiste simplement à les rendre encore meilleurs de présence en présence. Ils me rendent la pareille. Les étapes que nous avons passées à travers différents camps d’entraînement pour arriver aux Jeux du Canada nous ont bien servis aussi. Ce n’est pas comme si on venait tout juste d’apprendre à se connaître, à jouer ensemble », a révélé Robidas qui a reçu avec humilité le titre de capitaine de l’équipe.

« C’est un honneur et une belle marque de confiance à mon égard, c’est évident, mais d’un autre côté, je vous dirai qu’il y a plusieurs leaders naturels dans ce vestiaire qui auraient pu aussi porter le C sur leur chandail. »

Trois en trois

En complétant le tournoi à la ronde avec des victoires sur les représentants du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse et de l’Ontario, le Québec s’est assuré le premier rang de son groupe. « S’il y a encore des gens qui doutaient de nous, je pense qu’ils ont changé d’avis depuis notre victoire de 7-3 contre l’Ontario, une des bonnes équipes du tournoi. Cela ne nous assure de rien pour le reste de la semaine, mais nous savons que nous pouvons vaincre n’importe qui à la condition qu’on se serve bien de nos forces et qu’on garde la même intensité en tout temps. J’ai pleinement confiance que ça se poursuive dans cette direction. Nous n’avons encore rien gagné et la seule médaille qui nous intéresse, c’est l’or. Le travail ne fait que débuter et nous en sommes tous conscients », d’enchaîner Robidas.

La vitesse de la formation du Québec se veut jusqu’ici un de leurs principaux atouts. « Nos adversaires ont été déroutés par notre rapidité et notre vitesse d’exécution. Je crois honnêtement que nous avons été meilleurs à chacune de nos parties. C’est encourageant », souligne Justin Robidas.

Le Québec a profité d’une journée de congé mardi et reprendra l’action mercredi contre un adversaire qui n’était pas encore connu au moment d’écrire ces lignes. « La journée de congé a fait du bien et nous a permis de recharger notre batterie. Nous en avons profité pour aller encourager d’autres athlètes québécois. C’est vraiment une belle expérience de groupe qu’on vit », a mentionné Robidas.

Coéquipier de Robidas chez les Cantonniers, Tristan Roy endosse aussi l’uniforme du Québec aux Jeux du Canada. Roy a tiré son épingle du jeu en désavantage numérique et en procurant une belle énergie à l’équipe.