Les joueuses des Angels ont pu commencer l’entraînement samedi matin au parc Champ-de-Mars à Sherbrooke.
Les joueuses des Angels ont pu commencer l’entraînement samedi matin au parc Champ-de-Mars à Sherbrooke.

Retour au jeu pour Baseball Sherbrooke

Le coup d’envoi officiel pour la saison estivale de baseball a eu lieu samedi matin à Sherbrooke. « Les jeunes avaient le sourire et on n’a ressenti aucune anxiété sur le terrain », a révélé la présidente de Baseball Sherbrooke, Josée Lamoureux.

Sur le plan de relance prévu pour le baseball, Mme Lamoureux explique que la phase deux de sept est maintenant entamée. « On a des échanges de balles, mais ce n’est pas des pratiques avec des situations de jeux. Pour cela, il faut encore attendre », mentionne celle qui anticipe la saison avec beaucoup d’optimisme.

« J’ai espoir que, dans trois semaines, on pourra faire des matchs au niveau local. Pour les autres régions, je pense qu’il faudra attendre, mais à Sherbrooke, on a un gros bassin de joueurs. On pourra faire plusieurs équipes dans chacune des catégories de sorte qu’on aura des matchs quelque peu variés. »

Elle affirme que « cette année, il n’y aura pas de tournoi, pas de championnat et pas de classement. Les jeunes viendront pour jouer, se développer et surtout avoir du plaisir ».

Une légère baisse d’inscriptions

En raison des modifications liées à la pratique, Mme Lamoureux estime une baisse d’inscriptions d’environ 15 % par rapport à l’année dernière. Elle avoue par contre être agréablement surprise de l’engouement chez les plus petits.

« On observe une baisse d’inscriptions chez les plus vieux, mais une augmentation de parents qui veulent faire sortir leurs enfants de la maison. [...] On est content, car plusieurs arrivent de divers horizons et n’ont jamais joué au baseball. Ils s’inscrivent parce que le baseball recommence et qu’ils veulent bouger. »

Selon elle, la baisse vient principalement des gens qui avaient des appréhensions quant aux mesures sanitaires ou qui misaient sur le volet compétition. 

« Le match qu’on avait en 2019, on ne l’aura pas cet été. C’est sûr que c’est différent, mais au moins on joue », se réjouit-elle.