Anthony Horth (en noir) provient du programme des Nordiques de Lionel-Groulx, en division 1 du football collégial RSEQ. Il a été élu sur l’équipe d’étoiles 2019 (mérite académique).

Recrutement 2020 du Vert & Or : Anthony Horth veut faire la différence

« Je veux être dans le siège du conducteur, pas dans celui du passager qui attend sa chance au bout du banc. Je veux aider le programme du Vert & Or à passer au prochain niveau. »

Le joueur de ligne offensive Anthony Horth, des Nordiques de Lionel-Groulx (football collégial division 1) a confirmé son passage au niveau universitaire avec le Vert & Or de l’Université de Sherbrooke, pour la saison 2020.

Courtisé par les programmes de l’Université de Montréal, de l’Université Laval, de l’Université Concordia et de l’Université Bishop’s, il a plutôt opté pour le Vert & Or, où, estime-t-il, il aura la chance d’avoir un impact rapidement.

« Je vais me présenter à Sherbrooke dans l’espoir de me tailler une place rapidement. Je ne vais pas là pour me tourner les pouces et rester sur le banc. On voit que Sherbrooke veut créer un changement, on le voit par ses actions, et je voulais aider », a dit le jeune homme, qui s’est taillé une place sur le tableau d’honneur du RSEQ, à l’issue de la dernière saison, pour un mérite académique.

« Mon choix s’est basé sur comment je me suis senti lorsque j’ai visité Sherbrooke. J’ai aussi adoré les discussions avec Rémi Giguère (entraîneur de la ligne offensive). Et je ne débarquerai pas en territoire inconnu, à Sherbrooke, car ma cousine y déménage également. Ça facilite le tout. »

Giguère et Horth se sont justement connus en 2017, au sein de Team Québec.

« Il était mon centre partant, à l’époque. Par la suite, on a toujours gardé contact, pour sa technique, entre autres. Anthony, c’est d’abord un gars très intelligent, un bon étudiant, un gars qui a une excellente rigueur, pratiquement irréprochable. Et puisque physiquement, il est à maturité, on peut se concentrer sur le volet stratégique », a dit Rémi Giguère.

« Aussi, il peut jouer centre ou garde. J’aime que mes joueurs puissent jouer à deux positions. Sa venue amène aussi une belle compétition à l’interne. Et c’est ce qu’on veut, chaque année. Je répète à mes gars que ce sont mes cinq meilleurs qui jouent, chaque semaine. »

Horth s’ajoute à Yohan Gauthier (Édouard-Montpetit), Willyam Bouffard Turcotte (Victoriaville), Antoine Lamothe (Trois-Rivières) et Anthony Bilodeau (Sherbrooke), qui sont les autres joueurs de ligne offensive recrutés par Sherbrooke.

Horth était sur les lignes de côté, invité par le Vert & Or, au même titre que plusieurs autres recrues potentielles pour le programme, lorsque Sherbrooke a battu Montréal.

« Est-ce que ça a joué dans ma décision ? Peut-être un peu. Mais je n’étais pas surpris du résultat ; Sherbrooke n’était qu’à quelques jeux de battre Montréal, lors de leur premier match en saison. Je savais que Sherbrooke avait le calibre pour battre les Carabins », a dit le joueur de centre, qui fait 5’11 pour 275 livres.

Anthony Horth va amorcer ses études en kinésiologie, mais espère aussi étudier en physiothérapie.