Samedi, à Montréal, l’ultramarathonien et pédiatre de Sherbrooke, Sébastien Roulier, a poussé Samuel Camirand, atteint d’une maladie neurodégénérative, dans une chaise Kartus, sur une distance de 100 km lors du MRSQ (Mount Royal Summit Quest) et ce, en 13 heures de course.
Samedi, à Montréal, l’ultramarathonien et pédiatre de Sherbrooke, Sébastien Roulier, a poussé Samuel Camirand, atteint d’une maladie neurodégénérative, dans une chaise Kartus, sur une distance de 100 km lors du MRSQ (Mount Royal Summit Quest) et ce, en 13 heures de course.

Record Guinness pour Sébastien Roulier et Samuel Camirand

Sébastien Lajoie
Sébastien Lajoie
La Tribune
SHERBROOKE — Sébastien Roulier et Samuel Camirand verront leurs noms être inscrits dans le livre des records Guinness. 

Samedi, à Montréal, l’ultramarathonien et pédiatre de Sherbrooke, Sébastien Roulier, a poussé Samuel Camirand, atteint d’une maladie neurodégénérative, dans une chaise Kartus, sur une distance de 100 km lors du MRSQ (Mount Royal Summit Quest) et ce, en 13 heures de course. 

« L’objectif était d’offrir une course de 100 km à Samuel. Du jamais vu au Québec et probablement à travers le monde. Parmi les records Guinness, la catégorie de Course de 100 km en duo, sans changer de coureur ni de passager, n’existe pas. Nous allons envoyer toutes les preuves pour faire authentifier notre exploit », raconte l’ex-détenteur des records Guinness au demi-marathon et au marathon en duo en 2018-2019.

Le duo a bénéficié d’une journée splendide, samedi, a précisé le Dr Roulier.

« Du lever du soleil jusqu’à son coucher, la température était idéale pour courir. Samuel n’a pas eu trop froid. Par contre, sa maladie, l’ataxie de Friedreich, amène des besoins particuliers. Tout au long du parcours, nous avons eu quelques arrêts pour lui permettre de s’étirer, se repositionner ou simplement aller aux toilettes. Au total, sur les 13 heures de course, nous avons été en mouvement une dizaine d’heures », raconte celui qui a représenté le Canada lors de cinq Championnats mondiaux.

Porter secours à un blessé

Le parcours du duo a été ponctué d’un événement particulier. Sébastien Roulier a porté secours a une personne âgée victime d’une mauvaise chute.

« À Lasalle, sur notre retour, j’ai noté un attroupement dans la rue. Une personne était étendue par terre. Sans hésiter, je me suis dirigé vers le groupe. Ma priorité était de porter secours à la victime. Une mauvaise chute a entraîné une commotion cérébrale chez cette personne de 70 ans. Je suis resté au chevet du blessé jusqu’à l’arrivée des ambulanciers », raconte le chef de l’unité des soins intensifs de pédiatrie du CIUSSS-Estrie-CHUS.

Le duo a choisi le trajet officiel de l’événement MRSQ à Montréal pour réaliser son exploit.

« J’ai exploré la course de bien des façons. La course en duo c’est une belle façon de partager ma passion. C’est une belle façon de promouvoir l’inclusion sociale. Beaucoup de gens qui ont croisé notre route nous ont encouragés ou avaient un sourire. L’expérience a été humainement enrichissante pour toutes les personnes impliquées dans ce défi : la mère de Samuel, sa famille, les concepteurs de la chaise Kartus utilisée pour le défi, des amis. Aussi, j’avais invité un autre duo à participer au départ de notre 100 km, Annie-Claude et Soleine. Elles ont fait près de 25 km. »

Après cet exploit, Sébastien Roulier aimerait battre un autre record, celui de la plus longue distance parcourue en 24 h. Le record à battre est de 162 km.