L'attaquant Maxim Noreau, à gauche, célèbre après avoir inscrit le seul but du match de quart de finale opposant le Canada à la Finlande, mercredi.

Hockey masculin: le Canada passe en demi-finale

GANGNEUNG — Le but de Maxim Noreau en début de troisième période a permis au Canada de passer en demi-finale du tournoi masculin de hockey aux Jeux olympiques de Pyeongchang grâce à une victoire de 1-0 contre la Finlande.

Noreau a dénoué l'impasse à 55 secondes de la troisième, quand il a décoché un puissant tir sur réception qui a déjoué Mikko Koskinen du côté du bâton. Eric O'Dell a remporté la mise en jeu, refilant la rondelle vers la ligne bleue, où Noreau était posté.

Ben Scrivens a amorcé la rencontre devant le filet canadien, mais il a été remplacé par Kevin poulin à 4:17 de la deuxième après qu'O'Dell eut mis en échec un joueur finlandais, qui s'est retrouvé propulsé sur le gardien.

Hockey Canada a indiqué que Scrivens a subi une blessure au «haut du corps».

Le Canada affrontera l'Allemagne, tombeuse de la Suède 4-3 en prolongation, en demi-finale.

Athlètes olympiques de Russie 6, Norvège 1

La disette de l'équipe russe de hockey masculin, en quête d'une première médaille en 16 ans, tire peut-être à sa fin.

Les représentants olympiques de Russie ont en effet balayé la Norvège 6-1, mercredi, obtenant leur laissez-passer pour la demi-finale aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

La Russie a entrepris le match en force, s'emparant d'une priorité de 3-0 après 20 minutes de jeu après avoir dominé 19-2 dans la colonne des tirs au but.

Nikita Gusev a complété le match avec une récolte d'un but et deux passes, tandis que Viatcheslav Voïnov a obtenu un but et une passe.

La Russie a terminé la rencontre avec un avantage de 32-14 dans les tirs au but et les Norvégiens ont souvent montré des signes de fatigue, eux qui avaient joué la veille.

Après une décevante défaite en quarts de finale à domicile à Sotchi il y a quatre ans, les athlètes olympiques de Russie sont maintenant assurés de disputer un match avec une médaille à l'enjeu. Ils feront face à la République tchèque, vendredi, victorieuse plus tôt des États-Unis 3-2.

Aucune équipe russe n'a gagné une médaille olympique depuis 2002, la dernière breloque en or remontant à l'ère post-soviétique de l'Équipe unifiée en 1992.

Les Norvégiens ont disputé leur premier quart de finale, une journée après la première victoire de leur pays depuis 1994 contre la Slovénie. Les Russes ont bénéficié de deux jours de congé après avoir vaincu les États-Unis au tournoi rotation.