Michel Doyon estime avoir facilement amassé plus de 60 000 $ pour la Fondation du CHUS depuis 21 ans.

Présent depuis 21 ans à l'Omnium de golf de la Fondation du CHUS

L’Omnium de golf au profit de la Fondation du CHUS tenait sa 21e édition mercredi au Club de golf Venise à Magog et Michel Doyon a répondu présent... pour une 21e fois. L’homme d’affaires de Sherbrooke a participé à tous les tournois depuis la création de l’événement en 1999.

« La première année, j’avais ramassé entre 3000 et 4000 $ pour la Fondation, explique-t-il. On était une vingtaine de golfeurs. On a commencé avant six heures et on a terminé notre journée à 21 h. C’était des journées éprouvantes parce qu’on marchait chaque trou. »

Celui qui gère le magasin Carrefour Dollars Plus ainsi que l’entreprise Location ima-tel a maintenu le rythme à travers les années et il estime avoir facilement amassé plus de 60 000 $ depuis le début.

« Je crois beaucoup en nos hôpitaux à Sherbrooke et c’est pour ça que je suis ici chaque année », résume M. Doyon.

Une nouvelle formule

La formule de l’Omnium a été quelque peu modifiée cette année pour mieux s’adapter à la centaine de golfeurs qui y prenait part.

« Au départ c’était une formule 12 heures de golf, les joueurs jouaient du lever au couché du soleil, explique Sophie Warren, présidente du conseil d’administration de la Fondation du CHUS. Ensuite il y a eu une formule deux rondes, une le matin, une l’après-midi, mais maintenant on essaie une ronde de 12 trous et ça convient à tout le monde. »

L’Omnium de golf s’inscrit dans les quatre grosses activités de financement de la Fondation en compagnie de Destination Soleil, le Souper gastronomique et le Tournoi de golf Cascades-IBM. L’an dernier l’Omnium avait permis d’amasser un peu plus de 625 000 $.

« C’est très important, ce sont de grosses sommes, admet Mme Warren. Il y a des gens de Sherbrooke, mais aussi d’un peu partout qui se mobilisent pour la cause. »

Des visages connus

Plusieurs artistes bien connus au Québec étaient présents au Club de golf Venise mercredi comme la chanteuse Luce Dufault qui agissait à titre de coprésidente pour une 10e année consécutive. L’humoriste Jean-Michel Anctil et l’homme fort Hugo Girard étaient également sur place. C’était même la 8e fois que Jean-Michel Anctil participait à l’Omnium de golf de la Fondation.

« J’ai commencé mon premier spectacle en rodage au Vieux Clocher de Magog il y a plusieurs années et je suis tombé en amour avec la région, indique l’humoriste. D’être là pour le CIUSSS ça me fait plaisir. On donne un peu de notre temps et ça fait une différence. J’ai même annulé quelque chose et j’ai fait un peu de peine à ma fille. Ça sera partie remise, car je voulais vraiment être ici aujourd’hui. »

« Toute la communauté sherbrookoise est aidante et la cause touche l’ensemble de la population de la naissance jusqu’à la mort, mentionne pour sa part Charles Custeau du Groupe Custeau qui agit lui aussi à titre de coprésident. C’est une cause rassembleuse. »

En soirée près de 600 personnes ont pris part à un souper avant d’assister à un spectacle du groupe Les Porn Flakes.