Judes Vallée a eu la main heureuse samedi en envoyant la recrue Evan Fitzpatrick devant le filet. Ce dernier a bien fait en réalisant plusieurs arrêts clefs, qui ont contribué à la première victoire du Phoenix en séries.

Première victoire du Phoenix en séries

Le Phoenix de Sherbrooke a obtenu la première victoire en séries de sa courte histoire samedi après-midi en l'emportant par la marque de 7-3 face aux Islanders de Charlottetown.
Au lendemain d'une sortie catastrophique, les Sherbrookois ont rapidement mis de côté leur défaite de 8-2 en marquant les premiers buts du match pour ainsi niveler la série 1-1.
Le premier trio du Phoenix a vécu un après-midi de rêve. Cameron Darcy a réalisé un tour du chapeau et obtenu deux passes. Daniel Audette a terminé la partie avec trois points, dont deux buts.
Il faut avouer que Judes Vallée a eu la main heureuse en envoyant la recrue Evan Fitzpatrick devant le filet. Ce dernier a bien fait en réalisant plusieurs arrêts clefs.
« Evan a été incroyable, admet Cameron Darcy. Pour un joueur de 16 ans, il est tellement calme et confiant. Il agit comme s'il avait 20 ans. Il deviendra tout un gardien d'impact dans un avenir rapproché. »
L'indiscipline a coûté cher à la troupe de Gordie Dwyer. Le Phoenix a profité de neuf avantages numériques, dont deux à 5 contre 3. Trois buts ont été marqués par Sherbrooke avec l'avantage d'un homme.
« C'est certain que cet aspect du jeu nous a aidé à soir, avance Daniel Audette. On a eu de bonnes chances en surnombre, mais encore là, les unités spéciales ont plusieurs choses à améliorer. »
Autre festival de buts
Cameron Darcy a entamé sa récolte en première période en déjouant la vigilance de Mason McDonald grâce à un tir vif du poignet. Un but d'une importance capitale, étant donné le désastre de la veille.
« Compter le premier but était l'un de nos objectifs, confie Judes Vallée. Ce but nous a donné l'énergie nécessaire. Le deuxième nous a ensuite donné la confiance. »
« On savait toutefois que les Islanders pouvaient revenir de l'arrière », ajoute Fitzpatrick, fier de sa prestation.
Daniel Audette a profité peu après de la circulation devant le filet de Charlottetown pour ajouter ce fameux deuxième point au tableau.
Au second vingt, Daniel Sprong a fait parler tout son talent en inscrivant les siens à la marque, mais Cameron Darcy a aussitôt répliqué en avantage numérique : 3-1.
Comme si ce n'était pas assez, le manque de discipline des Islanders a permis à Daniel Audette de faire dévier une passe de Carl Neill dans le filet.
« L'indiscipline a causé notre défaite, souligne l'entraîneur des Islanders, Gordie Dwyer, mais on doit donner le crédit au Phoenix qui est revenu très fort. On le savait qu'on aurait droit à une série chaudement disputée. »
Victoire signée Cameron Darcy
Les Islanders ont amorcé la troisième période en force grâce au but de Spenser Cobbold.
On sentait un regain de vie chez les visiteurs jusqu'à ce que Cameron Darcy complète son tour du chapeau en sautant sur une rondelle libre : 5-2.
Lors de la neuvième chance du Phoenix en supériorité numérique, Kay Schweri a enfilé le sixième but des siens.
Gordie Dwyer a alors joué le tout pour le tout en retirant son gardien alors que Chase Harwell se trouvait au cachot.
Ce fut profitable : Luc Deschênes a su déjouer la vigilance de Fitzpatrick pour rétrécir l'écart à trois buts.
David Storto a enfoncé le dernier clou dans le cercueil des Islanders. Il s'agissait déjà du 20e but de la série.
Les trois prochaines parties auront lieu à Charlottetown. Prochain match lundi à 18 h.
« On a réalisé de bonnes performances sur la route cette saison. On souhaite donc aller chercher des victoires à Charlottetown », conclut Vallée.