Nicolas Perreault (casque 1) a raflé le bronze au 500 m.

Première course provinciale : les Sherbrookois répondent aux attentes

Les meilleurs patineurs du Québec se sont rencontrés pour la première compétition du circuit Élite, tout le week-end à l’aréna Eugène-Lalonde. Douze Sherbrookois étaient sur les lignes de départ. Pour certains, il était crucial d’enregistrer de bons temps puisqu’ils devaient prouver qu’ils avaient le calibre pour compétitionner au niveau Élite.

C’est mission accomplie pour Guillaume Deslauriers, Victor Guilhe Lacombe, Marc-Antoine Lemay et Adélie Arvisais-Bacon. Simples invités lors de cette première course, ils rejoindront officiellement le niveau Élite pour le reste de la saison. Ils courseront avec des patineurs plus expérimentés.

« J’avais réussi à avoir mon statut élite à la fin de la saison passée, mais là il fallait que je le réitère. J’ai hâte, ça va être un niveau plus relevé. J’espère que je vais être capable de relever mon niveau à moi aussi », commente Deslauriers.

« J’ai fini première dans les dix filles invitées de ma catégorie. Je savais que j’avais de bonnes chances », partage Arvisais-Bacon.

Pour Lemay, il fait partie du circuit Élite depuis quelques années, mais l’an dernier, ces temps n’étaient pas satisfaisants. 

« J’étais juste sur le bord, c’est pour ça que j’étais invité. C’était mon objectif de rester Élite, j’avais peur de ne plus l’être. Ç’a été vraiment serré, mais je l’ai eu », explique-t-il.

Quelques médailles

Le favori Nicolas Perreault, qui s’envolera cette semaine pour l’Europe pour deux compétitions internationales, a raflé le bronze au 500 m.

Samedi, Perreault participait aussi au 1500 m, son épreuve favorite. Une vilaine chute l’a malheureusement écarté du podium.

« Il y a quelqu’un qui a dépassé et il a fait chuter un autre patineur. Moi j’étais à l’extérieur, alors ils m’ont ramassé en tombant », explique-t-il, un peu déçu.

En patin de vitesse, les accrochages et les disqualifications sont courantes. Les patineurs apprenent rapidement à piler sur leur orgueil.

Perreault a quand même remporté la finale B de l’épreuve. Perreault aime essayer des stratégies en course provinciale. Pour lui, ses résultats ne sont pas les plus importants.

Félix Roussel, qui s’entraine au Centre régional canadien d’entraînement (CRCE) avec Perreault, a quant a lui décroché l’argent au 1000 m.

Chez les femmes, Ann-Sophie Bachand, du club de Sherbrooke, retourne à la maison avec l’or au 1500 m et l’argent au 500 m.