Pas certain que la fiche parfaite des Estacades dans ces séries fait trembler les Cantonniers.

Prédiction : Trois-Rivières ira à Sudbury

Les Estacades de Trois-Rivières descendront-ils de leur nuage? Les Cantonniers de Magog ont-ils encore suffisamment de carburant dans le réservoir pour une autre série? La jeunesse des Cantonniers aura-t-elle raison de la maturité et l’expérience des Estacades? Les premières réponses à ces questions et bien d’autres nous seront données à compter de 19 h ce soir alors que les Estacades et les Cantonniers se lanceront à la conquête de la Coupe Jimmy-Ferrari, emblème de la suprématie du hockey midget AAA québécois.

Pour les férus d’histoire, ces deux organisations en seront à leur quatrième face à face dans les séries. Les trois premières l’ont été en ronde quart de finale et les Cantonniers ont gagné les deux dernières en 2011 et 2004. En 2002, les Cantonniers s’étaient inclinés en sept parties alors que la franchise de la Maurice avait élu domicile au Cap-de-la-Madeleine.

Mais faut-il vraiment attacher de l’importance à un passé aussi lointain? Vous pouvez aussi prétendre que les déboires des Cantonniers en saison régulière depuis quatre ans contre les Estacades ne tiennent plus la route. Vous avez probablement raison.

Parlons alors des présentes séries, rien d’autre. Pas certain que la fiche parfaite des Estacades dans ces séries fait trembler les Cantonniers. Les Grenadiers aussi étaient invaincus avant de se frotter aux Magogois. Vous connaissez la suite. On a vu lors de cette dernière série que le momentum avait changé constamment de camp. Rarement dans la même partie, mais plutôt après chaque séquence de deux ou trois parties. La constance a fait légèrement défaut chez les Cantonniers en demi-finale. Par exemple, autant ils ont été horribles à Châteauguay lors du sixième match, autant ils ont brillé lors de la partie décisive 48 heures plus tard. C’est peut-être ce qui pourrait faire mal aux Cantonniers contre Trois-Rivières, c’est-à-dire leur manque de constance.

Pour cette raison, je favorise Trois-Rivières en six parties. Ce sont donc les Estacades qui défendront le Québec à la Coupe Telus à Sudbury, Ontario, à la fin avril.

Les partisans des Estacades seront heureux d’apprendre que je suis 11 en 13 dans mes prédictions depuis le début des séries. Du jamais-vu. Je songe à aller m’installer à Las Vegas. Ceux des Cantonniers souhaiteront que j’échappe cette dernière prédiction sinon ils me maudiront.

Des confrontations à surveiller
En terminant, pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques confrontations qui seront à surveiller dans cette série finale.

À commencer par les gardiens Rémi Poirier et William Grimard qui sont au sommet de leur art. Que dire aussi de William Villeneuve et Vincent Sévigny, deux des trois finalistes au trophée Kristopher-Letang attribué au meilleur défenseur du circuit.

Belle confrontation aussi entre Patrick Guay et Mavrick Bourque, deux attaquants de 15 ans qui sont perçus comme deux des meilleurs espoirs du prochain repêchage de la LHJMQ.

Finalement, pourquoi pas celle entre les entraîneurs Félix Potvin et Frédéric Lavoie? Un de ces deux hommes de hockey sera possiblement choisi comme le meilleur entraîneur de la ligue pour la saison 2017-2018

Oui, les amateurs seront bien servis lors de cette finale.