Au cours de son voyage, Justin Roy s’est senti au commencement de monde devant des îles désertes où il n’y a que de la mousse et des roches. 
Au cours de son voyage, Justin Roy s’est senti au commencement de monde devant des îles désertes où il n’y a que de la mousse et des roches. 

Planète Morse : un périple de 850 km en voile-aviron

Émilie Pinard-Fontaine
Émilie Pinard-Fontaine
La Tribune
Le Watervillois Justin Roy a entrepris le 4 juillet dernier un périple de Tadoussac à Kegaska à la rame et à la voile dans un bateau construit de ses mains. Désireux de changer d’air, l’ébéniste de 47 ans organise cette épopée depuis deux ans afin d’allier son goût pour l’histoire, le bricolage, le camping, l’évasion avec un défi sportif. « On ne se le cache pas, on est bien fiers d’avoir fait plus que 800 km. Plus de la moitié on l’a fait à bras, à la rame », lance-t-il de Natashquan à quelques jours de sa destination finale.