La Tribune
Le Dynamik de Coaticook se dit prêt à reprendre là où il l’a laissé en 2020 au moment où la LRH a dû cesser ses activités en pleines séries.
Le Dynamik de Coaticook se dit prêt à reprendre là où il l’a laissé en 2020 au moment où la LRH a dû cesser ses activités en pleines séries.

Place aux rivalités

Jérôme Gaudreau
Jérôme Gaudreau
La Tribune
Au moment de voir la pandémie sévir de plus en plus au Canada, le Dynamik de Coaticook se trouvait à une victoire de la finale. Les arénas étaient pleins à craquer. Le Wild de Windsor espérait revenir de l’arrière dans sa série quatre de sept lorsque le confinement a mis fin abruptement aux activités de la Ligue régionale de hockey en mars 2020. À l’aube de la prochaine campagne, les dix formations du circuit se disent plus que prêtes à écrire les nouvelles pages du grand livre des rivalités.