Nos experts sont unanimes : la confrontation entre Sidney Crosby et Alex Ovechkin tournera à l'avantage de Sid the Kid.

Place à la deuxième ronde des séries

L'entonnoir se referme dans la LNH. Seulement huit équipes se trouvent désormais dans la course afin de soulever la coupe Stanley. Maintenant que les hommes ont été séparés des enfants, ça se corse au deuxième tour des éliminatoires. Nos journalistes et experts se prononcent une fois de plus. Mais avant tout, effectuons un bref retour sur les dernières prédictions. Comme la plupart des connaisseurs, nos cinq spécialistes ont raté leur coup en optant pour le Canadien dans sa série contre les Rangers et en misant sur les décevants Blackhawks, éliminés en quatre matchs par les Predators. Si Stephan Lebeau n'a obtenu que trois bonnes prédictions sur huit, dont une parfaite, le journaliste sportif Sébastien Lajoie a vu juste pour six des huit séries, en ayant entre autres deux mises parfaites. Son collègue du quotidien La Tribune Jérôme Gaudreau a également bien fait avec cinq bonnes prédictions, incluant la victoire en six matchs des Sénateurs. Jocelyn Thibault l'a imité avec cinq bonnes prédictions, sans toutefois obtenir de pronostic parfait. En optant pour son équipe, les Maple Leafs de Toronto, Stéphane Robidas s'est tiré dans le pied, mais a toutefois prédit les bons résultats dans la moitié des affrontements : quatre en huit. Voyons cette fois s'ils seront aussi efficaces que Nostradamus pour l'ensemble des affrontements du second tour éliminatoire.
Jérôme Gaudreau, journaliste sportif
Ottawa c. New York
Les Rangers m'ont énormément surpris contre le Canadien. Si je voyais le Tricolore se rendre loin en séries, je dois cette fois miser sur ses tombeurs. Henrik Lundqvist a été fumant. Avec un Erik Karlsson qui est en mode séries malgré une blessure évidente, le duel peut être long, mais sa présence ne sera pas suffisante.
New York en 6
Washington c. Pittsburgh
Autre confrontation entre Sidney Crosby et Alex Ovechkin qui tournera à l'avantage de Sid the Kid. Marc-André Fleury a fait le travail devant le filet contre Columbus. Les Penguins possèdent toute une offensive. Malgré la profondeur impressionnante des Capitals, la route de Washington prendra fin en deuxième ronde.
Pittsburgh en 6
St-Louis c. Nashville
J'aime bien la défensive des Predators. Mais celle des Blues est également impressionnante. Cette série pourrait se jouer devant le filet avec un affrontement entre Jake Allen et Pekka Rinne. J'ai bien l'impression que les gros canons des Blues sonneront plus fort que ceux des Predators à l'attaque.
St-Louis en 7
Anaheim c. Edmonton
Est-ce la fin pour les jeunes loups? J'espère que non. J'aimerais beaucoup voir Connor McDavid se mesurer à Sidney Crosby en grande finale. Mais je rêve probablement. Pas cette année. Ce qui n'empêche pas les Oilers de battre les Ducks. Est-ce que les vieux routiers auront assez d'énergie pour battre les Oilers formule 2.0? J'en serais étonné.
Oilers en 7
Jocelyn Thibault, DG du Phoenix
Ottawa c. New York
Henrik Lundqvist a retrouvé sa touche magique. Craig Anderson a aussi été très bon. Mais les Rangers ont offert du jeu solide face au Canadien. Et ils jouent très bien sur la route. New York possède une bonne offensive, une défensive équilibrée et un gardien de premier plan.
New York en 6
Washington c. Pittsburgh
Mon coeur est avec Pittsburgh... et ma tête aussi! Marc-André Fleury a répondu aux attentes au premier tour. Les Penguins possèdent des atouts impressionnants à l'offensive avec les Crosby, Malkin, Kessel et cie. Je crois que les Penguins trouveront encore une fois un moyen de gagner leur affrontement.
Pittsburgh en 7
St-Louis c. Nashville
Cette fois, c'est une question de feelings. J'ai le pressentiment que les Blues passeront au troisième tour des séries et qu'ils pourraient atteindre la finale. Nashville est solide partout. Je pense toutefois que Jake Allen aura le dessus sur Rinne, même si ce dernier est très bon également.
St-Louis en 6
Anaheim c. Edmonton
Les Ducks sont plus expérimentés. Mais les Oilers sont venus à bout des Sharks. Ce ne sera pas facile de battre une équipe comme Anaheim. L'ambiance sera terrible à Edmonton. Cam Talbot a montré qu'il pouvait faire le travail en tant que numéro un. Les Oilers ont rapidement corrigé leurs faiblesses depuis l'an dernier.
Edmonton en 6
Stéphane Robidas, défenseur des Maple Leafs
Ottawa c. New York
Ce sera tout un affrontement. MacArthur a été impressionnant. L'impact de Brassard, Karlsson et Turris est important. New York a aussi très bien fait, particulièrement grâce à Henrik Lundqvist qui affiche des statistiques impressionnantes. Mais ce ne sera pas assez.
Ottawa en 7
Washington c. Pittsburgh
Columbus constituait un bon test. Les Penguins ont éliminé l'une des meilleures équipes du circuit. Les vedettes de Pittsburgh jouent du bon hockey et Marc-André Fleury a mené sa formation vers le second tour. C'est difficile de battre la troupe à Crosby, surtout si Malkin est en grande forme.
Pittsburgh en 7
St-Louis c. Nashville
Les Blues ne pouvaient pas demander mieux comme affrontement de deuxième tour. Ils ont une bonne attaque et ils devront battre la formation qui a éliminé les Blackhawks. Est-ce que les Predators tomberont dans un excès de confiance? Peut-être. Mais j'aime les joueurs de premier plan des Blues et aussi ceux de troisième et quatrième trio.
St-Louis en 7
Anaheim c. Edmonton
Les Oilers ont pris beaucoup d'expérience dernièrement. Assez pour battre les Ducks, même si les joueurs d'Edmonton ont disputé moins de parties que ceux des Ducks en séries. Connor McDavid est magistral. Je dois donc y aller avec les Oilers et au risque de vous étonner, ce sera une très longue série.
Edmonton en 7
Stephan Lebeau entraîneur des Cougars
Ottawa c. New York
Les Rangers ont démontré toute la profondeur de leur alignement contre le CH. Ils sont rapides et imposants physiquement. C'est de cette façon qu'ils ont pu battre le Tricolore et ils referont probablement le même coup aux Sénateurs. À mon avis, Ottawa forme une équipe trop passive.
New York en 6
Washington c. Pittsburgh
C'est difficile de gager contre un joueur aussi dominant que Crosby. Les Penguins m'ont totalement impressionné contre Columbus. Je crois que Malkin a pris son temps avant de revenir au jeu et il est en santé. Le seul point d'interrogation se trouve devant le filet des Penguins.
Pittsburgh en 6
St-Louis c. Nashville
La défensive de Nashville est excellente. Les Predators ont sous-performé durant toute la saison et ils se reprennent au bon moment. Ils jouent avec confiance et Rinne fait du bon travail depuis le début des éliminatoires.
Nashville en 6
Anaheim c. Edmonton
Mon coeur est avec les Oilers, mais je serais très surpris de les voir battre les Ducks. Ce sera l'expérience contre la jeunesse et lors des éliminatoires, l'expérience a bien souvent le dessus. Les Ducks comptent sur une équipe plus complète. Cet élément est très important en séries.
Anaheim en 7
Sébastien Lajoie, directeur des sports
Ottawa c. New York
D'entrée de jeu, je ne voyais pas New York passer le premier tour contre le Canadien. Mais ils ont gagné, sans livrer une prestation extraordinaire. Quant aux Sénateurs, ils ont battu des Bruins affaiblis, notamment en défensive. Difficile de gager contre les Sénateurs d'Erik Karlsson. Il transportera les Sénateurs.
Ottawa en 7
Washington c. Pittsburgh
Troisième série éliminatoire en Sydney Crosby et Alex Ovechkin. Et jusqu'ici, Crosby a le dessus deux fois et il a deux bagues de la coupe Stanley contre aucune pour le grand Russe. Pittsburgh a dominé Columbus, alors que les Capitals ont peiné plus que prévu, contre les jeunes Leafs. Maintenant, laquelle des deux équipes aura le plus faim?
Pittsburgh en 7
St-Louis c. Nashville
Voilà deux invités à la danse printanière un peu inattendus. Surtout Nashville, qui a balayé les Hawks de Chicago, ce qui n'est pas rien. St-Louis a aussi impressionné en disposant du solide Wild. On attendait les Blues, depuis quelques années déjà. Ils feront un autre pas contre Nashville.
St-Louis en 7
Anaheim c. Edmonton
Voilà quelques années que l'on prédit de grandes choses pour les Ducks. Et pour toutes sortes de raisons, ils n'ont jamais abouti jusqu'au Saint-Graal, du moins, pas depuis 2007. Mais Anaheim présente du jeu très solide depuis le 1er janvier. Contre les jeunes et surprenants Oilers, je crois que l'expérience en séries, cette fois, fera la différence.
Anaheim en 6