Le Centre sportif régional Memphrémagog et ses partenaires n’auront pas besoin de développer un long argumentaire pour convaincre le député d’Orford, Pierre Reid, du bien-fondé du projet de nouvelle piste d’athlétisme extérieure à l’école de la Ruche, à Magog.

Pierre Reid croit au projet de piste d’athlétisme

Le Centre sportif régional Memphrémagog et ses partenaires n’auront pas besoin de développer un long argumentaire pour convaincre le député d’Orford, Pierre Reid, du bien-fondé du projet de nouvelle piste d’athlétisme extérieure à l’école de la Ruche, à Magog.

« Je trouve que l’aménagement d’une piste d’athlétisme à la Ruche serait extraordinairement important, lance M. Reid. D’abord, il y a des individus moins portés sur les sports d’équipe qui seraient ravis de ça. Et puis ça nous aiderait à garder nos jeunes sur les bancs d’école et à attirer plus facilement de la main-d’œuvre dans la région à une époque où on constate une pénurie de travailleurs à bien des endroits. »

Selon le député d’Orford, le projet porté par le Centre sportif Memphrémagog revient dans l’actualité à un moment opportun puisque le gouvernement provincial a tout récemment annoncé qu’il financerait la construction de nouvelles infrastructures sportives dans tout le Québec au cours des prochains mois.

« On ne peut pas être certain que ce projet sera supporté financièrement par le ministère de l’Éducation. Il y a des critères précis et, aujourd’hui, le processus est très étanche par rapport au politique. Par contre, je pense que le centre sportif et ses partenaires peuvent sérieusement espérer recevoir de l’argent », fait valoir Pierre Reid.

Cela dit, le Centre sportif Memphrémagog devra s’armer de patience parce qu’aucune décision concernant sa demande ne sera annoncée par Québec avant quelques mois.

Le ministre sensibilisé

Ne manquant jamais une occasion de défendre la jeunesse de la région, le fondateur de la Fondation Christian Vachon confie avoir présenté le projet de piste d’athlétisme au ministre de l’Éducation du Québec, Sébastien Proulx, lors d’une rencontre récente avec ce dernier. Sa fondation est prête à fournir une somme de 60 000 $ pour que le projet, évalué à plus de 1,5 million $, se concrétise.

« J’ai pu présenter mon travail et celui de ma fondation au ministre plus tôt cet automne, note Christian Vachon. J’en ai profité pour lui parler de la piste. Je voudrais qu’on se retrouve au-dessus de la pile parmi toutes les demandes qui seront effectuées pour obtenir de l’argent du nouveau programme. »

M. Vachon rappelle que la fondation qu’il a créée a distribué près de 2,5 millions $ dans les écoles de la région durant les dernières années. « J’aimerais en retour qu’on puisse avoir un plateau sportif intéressant à Magog », déclare-t-il.

Dans la foulée, il révèle que la piste d’athlétisme, si elle voyait le jour, serait utilisée lors du Relais du lac Memphrémagog, un événement qui permet d’amasser des dizaines de milliers de dollars tous les ans pour aider des élèves provenant de familles moins bien nanties. « Ça ferait encore plus wow ! »